Nouveaux clusters : de la Haute-Savoie à la Bretagne, les réunions de famille en cause

Un mariage célébré à bord d'une péniche serait à l'origine d'un cluster à Annecy. Selon l'Agence régionale de santé, douze personnes ont été contaminées, dont une hospitalisée en réanimation.

COVID-19 - La Direction générale de la Santé (DGS) alerte sur l'augmentation du nombre de contaminations en France. Les rassemblements familiaux, notamment, sont pointés du doigt.

Il ne faut pas relâcher la vigilance. C'est le message lancé par la Direction générale de la Santé (DGS) ce jeudi 23 juillet dans son bilan quotidien. On assiste en effet à une recrudescence de nouveaux cas confirmés de coronavirus en France avec 1 000 contaminations en 24 heures et 10 nouveaux cluster, ou foyers de cas groupés, détectés depuis la veille. "Cette tendance de fond indique que nos habitudes récentes" (relâchement de l'application des gestes barrière, augmentation du nombre de contacts à risques...) "favorisent la circulation du virus depuis déjà plusieurs semaines", poursuit la DGS dans un communiqué. 

Depuis le 9 mai, 570 clusters ont été détectés mais 361 sont "clôturés", précise l'organisme.  209 foyers sont donc encore actifs au 23 juillet. Ces foyers sont principalement provoqués par les rassemblements familiaux, les mariages notamment, qui favorisent la recrudescence du virus. Après avoir passé plusieurs mois sans se voir, les Français ont tendance à se relâcher en présence de leurs proches lors de réunions familiales. 

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Lire aussi

Un cluster est apparu, par exemple, en Haute Savoie après un mariage organisé sur un bateau sur le lac d'Annecy. L'Agence régionale de santé (ARS) a entamé une campagne de dépistage qui a permis d'identifier une chaîne de 90 autres personnes potentiellement infectées. Suite aux tests, douze nouvelles personnes ont été confirmées positives. "Parmi elles, une personne est hospitalisée en réanimation hors de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans sa région d'origine", a indiqué l'ARS comme le rapporte l'AFP. 

En Bretagne, où on assiste à une nette augmentation du nombre de cas de Covid-19, la préfète  Michèle Kirry a également appelé ses concitoyens à respecter les gestes barrières lors des rassemblements et fêtes privés. "Ce qui est sans doute plus difficile à comprendre", a-t-elle observé. Dans le Finistère, des clusters ont été observés dans deux familles et deux événements privés réunissant plus de 200 personnes chacun. 

8 clusters sur 10

"La saison propice aux retrouvailles familiales et aux festivités diverses présente un contexte favorable à une reprise active de la circulation du virus en Nouvelle-Aquitaine, région, de surcroît, très touristique", explique de son côté l'ARS Nouvelle Aquitaine dans un communiqué publié le 16 juillet. Sur le 10 derniers clusters identifiés,  l'agence révèle que huit sont dûs à des événements privés ou familiaux élargis. 

"Au moindre symptôme, il est plus que jamais nécessaire de se faire dépister par test virologique, en s’isolant avant même d’avoir un rendez-vous puis dans l’attente du résultat", pour éviter que "des chaînes de transmission, parfois importantes, se forment" et empêcher "l'épidémie de rebondir", alerte la Direction générale de la Santé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

EN DIRECT - Week-end de l'Ascension, vaccin AstraZeneca... l'appel de Jean Castex

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.