Primes pour les soignants : où en est-on ?

Primes pour les soignants : où en est-on ?
Population

RECOMPENSE - Elle a été annoncée le 15 avril dernier. Pourtant, la prime exceptionnelle de 500 à 1500 € pour les soignants n'avait pas encore été versée fin mai. Cela avait créé la polémique. Les soignants l'ont-ils enfin touchée depuis ? Comment expliquer ces retards ?

Alors que le Ségur de la Santé se déroule actuellement, la colère gronde du côté des soignants, qui demandent toujours une revalorisation salariale. Pour tenter de calmer cette colère, le gouvernement avait annoncé le 15 avril le versement d'une prime allant de 500 à 1500 euros selon les cas. 

Une prime qui avait été vertement critiquée en raison de ses critères d'attribution trop restrictifs. Critères que le ministre de la Santé, Olivier Véran avait défendus. "Tous les soignants ont une prime. Mais le niveau de la prime varie en fonction de la charge épidémique rencontrée dans l'établissement", avait-il assuré. "Chacun bien sûr a été impliqué. Mais je crois qu'une infirmière de réanimation à Mulhouse a été encore plus impliquée qu'un médecin de médecine nucléaire d'un hôpital situé hors de tout cluster, qui ne s'est pas vu transférer de malade de réanimation", avait-il justifié.

Lire aussi

Qu'en est-il vraiment de cette prime ? Dans les départements qui étaient classés en "rouge", c'est-à-dire les plus touchés par l'épidémie -une quarantaine environ-, une somme de 1.500 euros est prévue pour tous les personnels ayant travaillé dans les hôpitaux publics et privés pendant le confinement. Mais certains vont devoir encore attendre un peu avant de la percevoir. Elle ne pourrait tomber qu'à la fin juin. Dans les départements moins touchés par le Covid-19, ceux classés en "vert", la prime sera de 500 euros pour tous les agents, avec un supplément de 1.000 euros pour ceux ayant été en contact avec les malades.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Dans les établissements accueillant des patients en situation de handicap, ainsi que dans les Ehpad, les personnels n'ont rien touché pour l'instant. Mais ils bénéficieront, eux aussi, d'une prime de 1.000 à 1.500 euros selon le secteur. Le gouvernement a en effet indiqué avoir débloqué une enveloppe pour cette catégorie, tout comme pour les quelques 300.000 aides à domicile, toujours dans l'incertitude. Eux aussi étaient en première ligne et une prime leur a été promis. Reste à savoir désormais qui de l'Etat ou des départements sortira le portefeuille. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent