"Il est vraisemblable que les décès dans les hôpitaux seront dépassés par ceux dans les Ehpad", affirme Benoît Vallet

Les invités du 25 mars 2020 : Benoît Vallet et Eric Lacoudre
Population

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

INTERVIEW - Invité d'Elizabeth Martichoux ce mercredi sur LCI, Benoît Vallet, l'ancien directeur général de la Santé, a mis en garde concernant la situation dans les Ehpad, où le virus gagne du terrain au fil des jours.

"Il est vraisemblable que les décès dans les hôpitaux seront dépassés par ceux dans les Ehpad." Invité ce mercredi matin sur LCI, l'ancien directeur général de la Santé, Benoît Vallet, a évoqué la situation dans les établissements destinés aux personnes âgées. Des établissements où le coronavirus frappe de plein fouet.

Lire aussi

"Les activités collectives dans les Ehpad doivent s'arrêter aujourd'hui"

"Les activités collectives dans les Ehpad doivent être arrêtées aujourd'hui compte tenu de la situation sanitaire que nous vivons, a détaillé Benoît Vallet. C'est inévitable car nous ne savons pas de quel façon le virus rentrera dans les établissements. Il est important et raisonnable que les repas se prennent désormais en chambre."

Interrogé sur les raisons pour lesquelles le nombre de morts dans les Ehpad n'est pas inclu dans le bilan du coronavirus, l'ancien directeur de la Santé a invoqué la méthodologie retenue. "Nous n'avons pas en France un système de certificats électroniques des décès, mas des certificats en papier. Cela pose un problème d'analyse chiffrée."

Y a-t-il de la place pour les résidents des Ehpad dans les hopitaux ? "Il y a 7000 Ehpad en France, c'est une population très importante, hétérogène. Certains sont très bien physiquement, d'autres le sont cognitivement", a estimé Benoît Vallet.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent