Confinement : les Parisiens ont-ils vraiment "fui" en masse avec le début des vacances de Pâques ?

Ce bouchon, observé sur le périphérique, a été créé par des contrôles de police renforcés.
Population

À LA LOUPE – Des images tournées vendredi soir sur le périphérique parisien montrent des bouchons assez conséquents alors que débutaient les vacances de la zone C. Les Parisiens ont-ils dérogé aux règles de confinement ? Négatif, répondent observateurs et autorités.

Reporter pour le site Brut, Rémy Buisine a posté vendredi soir sur son compte Twitter une vidéo tournée à Paris sur laquelle on peut voir le périphérique fortement ralenti par des bouchons. Il décrit ainsi une "longue file d’attente au 1er jour des vacances de Pâques de près d’un kilomètre", causée notamment par un "contrôle en cours des attestations au niveau de l’entrée de l’autoroute A6".

Les files de voitures peuvent impressionner, alors que ces dernières semaine la circulation s'avère particulièrement fluide, y compris sur le périphérique. Cela signifie-t-il que les Parisiens ont fui en masse la capitale à l'occasion des vacances ? Pas vraiment.

Un ralentissement ponctuel

Interrogée par LCI, la Préfecture de police de Paris confirme qu'une opération s'est tenue vendredi après-midi à la sortie du périphérique, en direction de l'autoroute A6. Une mobilisation qui a entraîné la sécurisation ponctuelle et localisée d'une voie de circulation et des contrôles des forces de l'ordre, qui ont filtré les véhicules et vérifié les attestations des conducteurs. La circulation s'est alors considérablement ralentie, ce qui entraîné un bouchon. 

Ce ralentissement est-il un cas isolé ? Oui, si l'on en croit la direction des routes Île-de-France, dont les cartes montrant l'évolution sur les axes routiers de la région parisienne ne mettent en lumière aucun phénomène massif. "La carte du vendredi ne montre rien de significatif", nous indique-t-on, "comme depuis le début du confinement, le trafic reste très faible". Seul un petit point de ralentissement a en effet été observé, au sud du périphérique parisien, correspondant aux images tournées par Rémy Buisine. Notable en cette période, mais anecdotique si l'on compare avec la circulation habituelle sur cet axe hautement fréquenté. 

Selon Xavier Rigo, directeur général adjoint du groupe Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, "la communication gouvernementale a bien fonctionné". Il indique qu'aucune hausse notable du trafic n'a été observée. Le 3 avril a donc été une journée calme sur les routes, "bien plus qu'au moment de la mise en œuvre du confinement", où de nombreux Parisiens avaient pris la route pour rejoindre d'autres régions. 

Les autorités satisfaites

Ce lundi midi sur LCI, une porte-parole du ministère de l'Intérieur se montrait satisfaite du respect des mesures de confinement demandées par le gouvernement. Camille Chaize a notamment souligné que "depuis vendredi matin", environ "1,4 million de contrôles" ont été effectués. Aboutissant à 67.000 contraventions. 

En vidéo

Pas d'effet vacances sur les routes, selon le ministère de l'Intérieur

Invité de France Info en début de matinée, Christophe Castaner estimait lui-aussi que les mesures des confinements avaient été globalement bien respectées. Pour mesurer les éventuels flux de populations, les autorités disposent par ailleurs de données relatives à la consommation d'électricité. Moins variables, celles fournies par les opérateurs téléphoniques peuvent aussi être analysées. Il ne s'agit pas ici de contrôler les allers-et venues d'une personne en particulier, mais d'observer à une plus large échelle les pics de connexion, afin de tenter d'évaluer le nombre de personnes présente à un instant T sur le territoire.

En conclusion, on peut donc noter que si les images partagées vendredi étaient authentiques, elles mettaient seulement en avant un blocage ponctuel sur le périphérique parisien, généré non pas par une circulation trop importante mais par des contrôles de police renforcés. Et de fait, aucun élément n'atteste aujourd'hui d'une fuite des Parisiens hors de la capitale à l'occasion des vacances de Pâques. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent