Vacances : dans quels pays pourra-t-on se rendre en avion cet été ?

Mais où allez-vous pouvoir partir cet été en avion ?
Population

DÉPLACEMENTS - Alors que la propagation du coronavirus faiblit en Europe, de nombreux pays mettent sur pied un plan de reprise du tourisme. Vers quelles destinations les Français pourront-ils se rendre en avion ? On fait le point.

Le ciel semble s'éclaircir quelque peu pour les compagnies aériennes et aéroport. Ce matin, lors de la réunion en visioconférence des ministres de l’Intérieur de l’Union européenne, la proposition de la France de rouvrir les frontières hors-Schengen et du Royaume-Uni au mercredi 1er juillet 2020 "a été accueillie très favorablement par l’ensemble des Etats-membres". Une information confirmée à LCI. 

"L'objectif est de se coordonner pour adopter une liste commune de pays vers lesquels les frontières seraient rouvertes et selon un calendrier commun", nous précise Place Beauvau, notamment pour le Maghreb, l'Asie ou l'Amérique. L'annonce reviendra à la Commission, qui pourrait acter l'échéance du 1er juillet tout prochainement. 

Orly bientôt rouvert

Une date qui permettra aux compagnies et aux terminaux d'organiser la reprise du trafic, quasi à l'arrêt depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus et les décisions de différents pays de fermer totalement leurs frontières. Sur l'antenne d'Europe 1, Augustin de Romanet, le président d'Aéroport de Paris, a annoncé que le groupe avait perdu 98% de son chiffre d'affaires. Si Roissy a maintenu une faible activité durant le confinement, Orly a été contraint à la fermeture. Sa réouverture est programmée le 26 juin. Du côté de Nice, le président Chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur, Jean-Pierre Savarino, a annoncé que l'aéroport fonctionnerait qu'avec un seul terminal sur les deux jusqu'en mars 2021.

Lire aussi

L'arrivée des étrangers en France, notamment pour le tourisme, sera d'ailleurs possible à partir du 15 juin, a annoncé Edouard Philippe. Pour l'instant, aucune quarantaine ne devrait être demandée aux visiteurs mais les exigences sanitaires sont toujours à préciser. 

Encore peu de vols vers l'Italie

Contre toute attente, le gouvernement italien a décidé de la réouverture de ses frontières dès le 3 juin, créant une certaine pagaille côté français. Depuis cette date, les Français peuvent circuler librement dans toute l'Italie, y compris pour du tourisme. Comme le précise le Quai d'Orsay, il n'y a pas de quarantaine ou de mesures sanitaires particulières, sauf pour si pour les Français qui auraient voyagé ailleurs dans les 14 jours précédents leur arrivée sur le sol italien. 

Concernant les vols, si de nombreuses liaisons aériennes vers et au départ de l’Italie ont été suspendues, les compagnies Alitalia et Air France effectuent des liaisons entre la France et l’Italie au départ de l'aéroport de Rome Fiumicino. Les vols intérieurs sont aussi assurés ainsi que vers les autres aéroports italiens mais très progressivement. Le calendrier des liaisons évoluera en fonction de la demande. 

Espagne, sans doute après le 22 juin

A l'instar de l'Italie, les autorités espagnoles ont finalement avancé la date de retour des touristes. Initialement prévue en juillet, l'ouverture des frontières en Espagne se fera à partir du 22 juin, comme l'a annoncé la ministre en charge du Tourisme. Actuellement, les entrées dans le pays ne sont autorisées que pour des raisons impérieuses - pas pour des vacances, donc - et l'Etat espagnol impose une quarantaine. Aucune information n'a été donnée sur les futures modalités d'entrées à partir du 22 juin. 

Pour les trajets en avion, l'ambassade de France en Espagne conseille aux touristes de rester prudent. "Aucun séjour en Espagne n’est possible tant que les contrôles actuels à l’entrée du territoire sont en vigueur. Les autorités espagnoles ont annoncé que le tourisme international vers l’Espagne pourra reprendre graduellement. (...) Il est recommandé de rester prudent, à ce stade, et d’attendre la concrétisation de ces mesures espagnoles avant de procéder à toute nouvelle réservation." En un mot : patience.

La Grèce ouvre bientôt les vols internationaux

Comme l'avait annoncé le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis, les liaisons aériennes à destination de la Grèce rouvriront à partir du 15 juin. Les rares vols actuels ne sont pas autorisés aux simples touristes. Il est prévu que seuls les aéroports d’Athènes Venizelos et de Thessalonique ne soient accessibles aux vols internationaux mais le gouvernement s'autorisera à élargir les destinations d'arrivée en fonction de l'affluence. 

Lire aussi

A propos des conditions d'arrivée, l'ambassade de France en Grèce détaille le calendrier. Du 15 au 30 juin, le dépistage et la quarantaine resteront obligatoires pour toute arrivée depuis un aéroport situé dans une zone à haut risque de propagation du Covid-19 tel que déterminée par l’Agence européenne de la sécurité aérienne. Des tests aléatoires sont prévus et un résultat positif entraînera toujours une quarantaine. Puis, à partir du 1er juillet, seuls des tests aléatoires seront pratiqués sur les arrivants. "Il peut y avoir des exceptions que les autorités grecques annonceront le moment venu", précise l'ambassade.

En cas de doute...

Avant de programmer son voyage vers ces trois destinations, ou ailleurs, il est indispensable de consulter les informations régulièrement mises à jour sur le site du Quai d'Orsay dédié aux conseils aux voyageurs. Les conditions d'accès, notamment par avion, pour chaque pays y est renseignée. 

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Egalement, les ambassades de France apportent des informations essentielles pour les conditions d'arrivée des touristes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent