Coronavirus : La Poste va livrer le courrier et la presse quatre jours par semaine (au lieu de trois actuellement)

L'activité courrier n'est aujourd'hui plus un levier de développement pour la Poste.
Population

CONFINEMENT - Le groupe public a annoncé le renforcement de ses équipes et la réouverture de bureaux de poste afin de distribuer plus souvent le courrier et les journaux.

La Poste va renforcer ses équipes de manière à assurer la distribution de la presse, du courrier et des colis à un rythme de quatre jours par semaine au lieu de trois actuellement. A cause de la pandémie, le groupe public avait décidé de fortement réduire la voilure, limitant son réseau à 1.600 bureaux ainsi que la fréquence des tournées. Depuis ce lundi, le temps de travail de chaque postier a été réduit à trois jours consécutifs, ce qui a pour effet de limiter la distribution du courrier et des journaux aux mercredi, jeudi et vendredi. 

Une sorte de "service minimum de la Poste", selon les mots de Philippe Wahl, le PDG du groupe La Poste. "Sinon la désorganisation aurait été totale !", a-t-il justifié. Devant l’inquiétude des élus face à l'abandon des zones rurales et des banlieues et les plaintes des usagers, le patron de la Poste a été convoqué jeudi 1er avril à Matignon par le Premier ministre Edouard Philippe. Le PDG du groupe public, admettant "une erreur", s’est engagé à prendre les mesures nécessaires pour maintenir ses services. 

En vidéo

La Poste : pourquoi les bureaux tournent-ils au ralenti ?

3.000 personnes supplémentaires vont être mobilisées

L'objectif est désormais de distribuer la presse quotidienne le lundi ou le mardi d'abord, puis le lundi et le mardi (en plus du mercredi, jeudi et vendredi). Il s'agit aussi de livrer progressivement les colis et le courrier quatre jours par semaine au lieu de trois actuellement. Pour cela, à compter du lundi 6 avril, La Poste fera appel à plus de 3.000 personnes supplémentaires. "Nous ne savons pas combien de semaines le confinement et la crise du coronavirus vont durer. (...) Il faut garantir la durée et protéger les postières et les postiers dans la durée", a-t-il insisté. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Concernant les zones rurales, La Poste a annoncé l'ouverture, dès la semaine, de 400 bureaux habituellement tenus par un "facteur-guichetier" (un postier qui tient le bureau en complément de sa tournée) et 600 bureaux supplémentaires dans la semaine après Pâques. Le groupe public a déjà annoncé que 250 bureaux de poste supplémentaires, soit 1.850 bureaux de poste au total, seraient ouverts dans la semaine du 4 au 10 avril, pour le versement des prestations sociales. Philippe Wahl s’est engagé en outre à ce que ces bureaux, dont beaucoup sont dans des quartiers sensibles, soient maintenus au-delà de ces dates. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent