Conçus pour les chantiers, les masques FFP3 sont-ils utiles contre le coronavirus ?

Les masques FFP3 filtrent encore mieux les particules dans l'air.

À LA LOUPE – La rédaction de LCI reçoit chaque jour de nombreuses questions dans le cadre de l'épidémie. Posée par un internaute, l'une d'elles porte sur les masques FFP3, encore plus filtrants que les FFP2 mais dont on parle beaucoup moins. À tort ?

Grâce à l'adresse e-mail alaloupe@tf1.fr, vous pouvez au quotidien contacter notre rédaction afin de vérifier des informations ou d'authentifier des publications qui vous semblent douteuses. C'est ce qu'a fait l'un de nos lecteurs, Steven, qui s'étonne que "personne ne parle des masques de type FFP3". 

Par rapport aux masques FFP2 utilisés en grand nombre par le personnel soignant et auxquels les médias se sont largement intéressés, "ces masques ont un meilleur taux de filtration, entrant et sortant", nous indique Steven. "J'en ai moi-même acheté un lot dans un magasin de bricolage", souligne-t-il. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Ils sont aussi réquisitionnés…

Quelles sont les spécificités de ces masques ? Contrairement aux FFP2, qui sont conçus en priorité pour le monde médical, les FFP3 sont eux davantage destinés aux ouvriers et artisans qui évoluent dans le secteur du bâtiment où sur divers types de chantiers. Ils sont encore plus filtrants que les FFP2 et retiennent ainsi au moins 99% des particules, contre au minimum 94% pour les FFP2. Une nécessité dès lors que des travailleurs sont exposés à des poussières toxiques : on pense par exemple aux travaux de décontamination pour l'amiante, dont l'inhalation peut faire des ravages. 

Lire aussi

Dans le milieu médical, les FFP2 sont suffisants pour assurer la protection des soignants, ce qui explique que ce soient ces modèles qui aient été stockés par les autorités. Néanmoins, "qui peut le plus peut le moins", comme le dit l'expression. Utiliser un masque FFP3 – généralement reconnaissable à ses lanières de fixations rouges –, est donc adapté pour se prémunir du virus, en suivant les mêmes règles (strictes) d'utilisation que pour le FFP2. 

Le 13 mars, un décret signé par le Premier ministre été publié au Journal officiel, dans le cadre de la lutte contre le virus covid-19. Le texte prévoyait que les autorités puissent réquisitionner du matériel à destination des professionnels de santé. Les masques FFP2 sont bien sûr concernés, qu'ils soient d'ailleurs détenus par une personne morale ou une entreprise. Mais ils ne sont pas les seuls puisque le décret est aussi valable pour les masques de types "FFP3, N95, N99, N100, P95, P99, P100, R95, R99, R100".

…mais ne sont pas privilégiés

Si les commandes de masques FFP2 se multiplient pour faire face à la demande, les FFP3 ne sont pas pour autant boudés. Le conseil régional d'Auvergne-Rhône Alpes en a ainsi expédié 1.440 masques au Centre hospitalier d'Ardèche Méridionale afin de faire face à un début de pénurie. À défaut de FFP2, ils peuvent ainsi garantir un niveau de protection satisfaisant. 

Leur capacité de filtrage des particules, encore plus élevée, ne présente pas que des avantages pour autant. Portés durant des heures, les masques FFP2 entraînent un inconfort. C'est pire avec les FFP3 puisque ces derniers augmentent la résistance au passage de l'air. Autre conséquence désagréable : un échauffement plus important génère un inconfort thermique. 

Les masques FFP3, plutôt adaptés au travail sur les chantiers, peuvent donc bien être utilisés en milieu médical en lieu et place des FFP2. Cependant, ces derniers restent préconisés pour les professionnels de santé afin de les protéger en cette période d'épidémie. FFP2 ou FFP3 demeurent, quoi qu'il en soit, réservés en priorité aux soignants, comme en témoigne l'arrêté du gouvernement pris le 13 mars dernier.

En vidéo

Pourquoi notre pays se trouve-t-il en manque de masques ?

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.