Coronavirus : musée du Louvre, tour Eiffel, Disneyland... ces lieux parisiens très fréquentés peuvent-ils fermer ?

Coronavirus : musée du Louvre, tour Eiffel, Disneyland... ces lieux parisiens très fréquentés peuvent-ils fermer ?

PRÉCAUTION - Face à l'augmentation des cas de coronavirus en France ces derniers jours, le gouvernement a décidé d'interdire les rassemblements de plus de 5000 personnes dans des lieux confinés. Une interdiction qui pourrait bien bouleverser le fonctionnement des lieux touristiques les plus fréquentés de Paris, tels que le Louvre ou encore la Tour Eiffel.

Depuis plusieurs semaines, le Covid-19 gagne du terrain dans le monde entier. Une propagation à laquelle la France n'échappe pas, avec 130 cas confirmés dans douze régions au total. En conséquence, des mesures strictes ont été prises par les autorités, avec notamment l'interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes dans des lieux confinés, à l'instar du salon du livre à Paris, prévu du 20 au 23 mars prochain, purement et simplement annulé.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

Droit de retrait au Louvre

Mais qu'en est-il des lieux emblématiques de la capitale, visités par des centaines de milliers voire des millions de personnes chaque année ? Dimanche, s'estimant en danger, le personnel du Louvre a exercé son droit de retrait, entraînant la fermeture des portes du musée le plus fréquenté au monde (9,6 millions de visiteurs l'an dernier, ndlr). Un droit de retrait de nouveau exercé ce lundi. Selon la CGT, les salariés ne comprennent pas pourquoi l'interdiction décidée par le gouvernement ne s'applique pas au musée. 

"On n'est pas aujourd'hui dans des mesures de fermeture des grands établissements, parce que la situation épidémiologique ne l'exige pas", répond le ministère de la Santé, alors qu'une réunion regroupant les établissements culturels doit avoir lieu dans l'après-midi au ministère de la Culture. 

Pas de fermeture à ce stade pour la tour Eiffel

Interrogée sur LCI ce lundi matin, la maire de Paris Anne Hidalgo s'est exprimée sur cette situation : "On a, avec nos personnels, mis en place un comité d’hygiène et de sécurité, qui s’est réuni la semaine dernière pour regarder tous les sujets. Le Louvre est un des établissements qui accueillent plus de 5000 personnes par jour, c’est le musée le plus visité au monde, ce qui n’est pas le cas de nos autres musées." 

Elle a également abordé le cas de la tour Eiffel : "La tour Eiffel n’est pas un lieu confiné, il y a les ascenseurs, mais c’est un lieu qui est à l’air libre. Pour l’instant, non (il n’est pas question de la fermer). Mais ce sont des sujets sur lesquels nous travaillons évidemment."

En vidéo

Coronavirus : la fermeture de la Tour Eiffel pas d'actualité selon Anne Hidalgo

Autre lieu très fréquenté, en air libre également : Disneyland Paris. En théorie, le parc d'attraction basé à Marne-la-Vallée‎ n'a pas vocation à fermer ses portes dans les prochaines semaines, comme l'a indiqué le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, interrogé à ce sujet : "Le virus se transmet par les personnes qui éternuent, qui se mouchent et qui vous serrent la main donc c'est vraiment du contact. Les activités en extérieur où vous êtes à deux mètres les uns des autres ne posent pas problème." 

Une décision contraire à celle du complexe de parcs à thème Tokyo DisneyLand et Tokyo DisneySea, au Japon, qui a annoncé sa fermeture du 29 février au 15 mars prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.