Plan de sauvetage de l'automobile : pourquoi Macron a-t-il choisi Valeo pour ses annonces ?

400 000 voitures neuves dorment actuellement sur des parkings en attente d'un acheteur. L'État a annoncé une prime à l'achat pour liquider ce stock. Une bouée de sauvetage pour l'ensemble de la filière.
Population

AUTOMOBILE - Emmanuel Macron est attendu ce mardi après-midi chez l'équipementier Valeo, dans le Pas-de-Calais, pour détailler les mesures destinées à soutenir le secteur automobile, au point mort avec la crise du coronavirus. Un choix qui ne doit rien au hasard.

Emmanuel Macron se rend ce mardi après-midi dans une usine de l’équipementier Valeo à Etaples (Pas-de-Calais), près du Touquet, pour présenter les mesures destinées à soutenir le secteur automobile. Le site, qui emploie plus de 1.800 personnes, est spécialisé dans la fabrication d'alternateurs et dans les technologies du futurs. Valeo équipe les constructeurs du monde entier. 

Si le futur plan de soutien n'a pas été totalement dévoilé, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a expliqué qu'il serait orienté vers les innovations vertes et l'objectif de davantage de production en France. Deux exigences qu'incarne parfaitement le site de Valeo à Etaples.

Lire aussi

Fleuron des déplacements du futur

Le choix de cette entreprise par l'Elysée est loin d'être anodin. Spécialiste mondial des équipements électriques, Valeo accompagne depuis de nombreuses années les constructeurs dans le développement des véhicules hybrides et électriques. "Valeo propose des solutions pour limiter la consommation de carburant et donc diminuer les émissions de CO2", détaille l'entreprise auprès de LCI.  

Ces technologies séduisent les plus grands. Par exemple pour sa future Golf 8 hybride, son modèle phare, le constructeur allemand Volkswagen a choisi une solution de Valeo. Autre exemple, Citroën s'est appuyé sur le prototype de véhicule électrique à bas coût conçu par l'entreprise des Hauts-de-France pour produire sa future mini-citadine Ami. Le groupe contribue ainsi totalement au développement des déplacements de demain. 

80% de la production exportée

Valeo est sans doute l'un des ambassadeurs les plus importants du made in France. Car si l'équipementier tricolore est présent dans 33 pays dans le monde, il continue de privilégier les Hauts-de-France pour la conception et la production de ses innovations. Aujourd'hui, 4 véhicules sur 10 fabriqués en Europe disposent d'un système électrique qui sort des lignes de production d'Etaples. 

"Plus de 8 millions de pièces sont fabriquées tous les ans dans les Hauts-de-France, explique fièrement Valeo à LCI, et 80% de la production est destinée à l'export. Il y a peu d'usines françaises dans cette situation." Valeo est aussi le plus grand dépositaire de brevets en France depuis trois ans, et 13% de son chiffre d'affaires est dédié à la recherche et développement, "un chiffre qui nous rapproche des géants de la tech", s'enorgueillit l'entreprise. 

Sauver l'industrie automobile tricolore

La crise sanitaire du coronavirus a mis à mal le marché automobile. En avril, les immatriculations de véhicules neufs ont chuté de -88,8% en France et de -76,3% pour l'Europe. Les immatriculations de voitures neuves avaient déjà reculé de -55,1% en mars sur le continent, toujours en raison de la pandémie de Covid-19. Les mesures annoncées par le chef de l'Etat sont donc très attendues par un secteur qui emploie environ 200.000 personnes.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"On s’attend à un raz- de-marée" : comment Pôle emploi peut faire face à la vague de chômeurs ?

Ainsi, le bonus écologique pourrait passer de 6.000 à 8.000 euros pour l'achat d'une voiture électrique, selon des informations du Parisien. Le système de prime à la conversion serait de son côté élargi aux modèles essence ou diesel récents, neufs ou d'occasion. Son montant pourrait atteindre 4.000 euros pour les ménages les plus modestes. Un moyen pour les constructeurs d'écouler ces modèles aux stocks importants avec le confinement et l'effondrement des ventes. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent