Coronavirus : trois solutions pour aider le personnel de santé mobilisé

Infirmière mobilisée à l'hôpital Bichat-APHP à Paris
Population

SOLIDARITÉ - Garde d'enfants, courses, petits services,... Les besoins des personnes mobilisées dans la lutte contre l'épidémie sont immenses. Voici quelques outils mis en place pour les aider.

Le déclenchement du niveau 3, pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19, nécessite la mobilisation pleine et entière du personnel hospitalier. Beaucoup d'entre-vous se demandent comment les aider. Des initiatives s'organisent à travers tout le territoire. 

Une plateforme d'entraide en ligne

Depuis le dimanche 15 mars, vous pouvez vous connecter sur la plateforme enpremiereligne.fr L'objectif est d'aider les personnes mobilisées pour contrer l'épidémie de coronavirus : personnels hospitaliers, pharmaciens, aides à domicile, etc. 

Lire aussi

L'utilisation de cette plateforme est relativement simple. Elle propose de mettre en contact les Français mobilisés contre l'épidémie et qui ont besoin d'aide pour les courses et pour la garde des enfants avec les Français qui se portent volontaire pour les épauler dans ces tâches. 

Pour cela, il suffit d'indiquer votre profil (demandeur d'aide ou volontaire aidant), d'indiquer votre commune, votre âge (les publics considérés comme vulnérables, personnes de plus de 60 ans par exemple, ne sont pas invités à participer) et votre email. 

Premièreligne.fr ne s'adresse pas seulement aux personnels soignants, mais à toutes les personnes mobilisées contre l’épidémie, comme les salariés du secteur des transports, de l'agroalimentaire ou encore de l'énergie. 

Garder les enfants

Le site de garde d'enfants Yoopies a mis en place pour le personnel des hôpitaux publics et des cliniques privées une plateforme de recherche de garde à domicile. Pour cela, Yoopies mobilise les réseaux d’étudiants et de personnel de la petite enfance.

Si vous êtes disponible pour effectuer des gardes d'enfants, rendez-vous si la page spécialement dédiée : Info.Yoopies.fr - Besoin de Vous. Les équipes de Yoopies valideront manuellement chaque intervenant sur sa plateforme et une mention 'étudiant qualifié' ou 'personnel de crèche' sera alors apposé sur le profil. L'entreprise indique que tous les intervenants seront par ailleurs formés aux gestes de prévention contre le coronavirus. 

En vidéo

Mesures face au coronavirus : le casse-tête des parents pour faire garder leurs enfants

L'entraide dans son quartier

Dès le vendredi 13 mars, l'application NextDoor a encouragé les Français à s'inscrire et proposer leurs aides pour leurs voisins.

Une fois inscrit sur NextDoor, vous êtes mis en relation avec les utilisateurs qui habitent votre quartier ou votre village. L'application permet de proposer un très large éventail de petits services que l'on choisi de faire payer ou non. En ces temps de pandémie, ce réseau d'entraide entre voisins permet de soulager les personnes mobilisées pour la lutte contre le coronavirus. 

La solidarité entre voisins

Il est possible de placer une affiche dans l'entrée de son immeuble, d'inscrire son nom et renseigner l'aide que l'on peut apporter à ses voisins. L'association Voisins Solidaires propose même de télécharger un kit gratuit 'Coronavirus : et si on s’organisait entre voisins ?

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Ce kit comprend notamment un panneau d'entraide à télécharger et imprimer pour l'afficher dans les espaces communs. Une initiative très utile pour les personnes isolées mais aussi pour toutes personnes mobilisées contre l'épidémie. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Fermeture de la mosquée de Pantin : "On est en train de tout mélanger", estiment les fidèles

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "Le mal a été nommé : c'est l'islamisme politique"

EN DIRECT - Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale demain

Covid-19 : pour aider la recherche, le Royaume-Uni va infecter des volontaires

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent