Coronavirus : nouveau cluster à l'hôpital de Lannion, 46 personnes contaminées

Coronavirus : nouveau cluster à l'hôpital de Lannion, 46 personnes contaminées
Population

ÉPIDÉMIE - Une contamination au sein du centre hospitalier de Lannion, dans les Côtes-d'Armor, a engendré un cluster. Au total, 46 personnes ont été testées positives, a annoncé mardi l'ARS Bretagne.

Il n'aura suffi que de quelques jours pour que le Covid-19 se répande au sein du centre hospitalier de Lannion. Quarante-six personnes y ont été testées positives depuis le 1er mai, a annoncé mardi l'ARS Bretagne dans un communiqué. 

Le 1er mai, un cas de malade du Covid-19 contaminé au sein du service de gériatrie du centre hospitalier de Lannion a été transmis à l'Agence régionale de Santé. Après enquête par les équipes de l'ARS, 31 patients et 82 personnels ont fait l'objet d'un test virologique.  "Parmi ces personnes dépistées, 22 professionnels (actuellement en arrêt de travail) et 19 patients ont été testés positifs", précise l'ARS. "L'enquête sanitaire a également établi le parcours de quatre patients confirmés qui avaient réintégré des Ehpad du territoire ou leurs domiciles, ou rejoint d’autres services du centre hospitalier de Lannion", ajoute l'ARS.

Lire aussi

"C'est un chiffre qui peut évoluer"

Face à cette situation, des mesures barrières ont été mises en place dans ces structures, qui ont stoppé leurs admissions. Du 6 au 12 mai, l'ensemble du personnel de trois Ehpad et d'un service d'aide à domicile a également été testé. Les tests se sont avérés négatifs. En revanche, sur les quelque 500 tests réalisés au total, 46 personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19 à la date du 12 mai. "Toutes ces personnes sont hospitalisées dans un secteur hospitalier dédié ou confinées à leur domicile", précise l'ARS. Interrogé sur LCI, Eric Bothorel, député LaREM des Côtes-d'Armor, a ajouté que ce bilan était à prendre avec des pincettes : "C'est un chiffre qui peut évoluer, certains tests ont été réalisés lundi et mardi. Les résultats seront connus demain (ndlr : mercredi)".

Pour prévenir les risques d'infection à l'hôpital, des équipes du Centre d'appui à la prévention des infections associées aux soins (CPIAS) ont été mobilisées. Une équipe mobile dite "de réponse rapide", dont font partie les référents régionaux de Santé publique France et de l'ARS, a elle aussi été sollicitée. "Cette situation de contamination groupée souligne l’importance de poursuivre le respect des gestes barrières et de distanciation sociale suite à la levée progressive du confinement", conclut l'ARS. "Le temps du retour d'expérience viendra. C'est le minimum qu'on doit à la population en terme de transparence", a pour sa part estimé sur LCI Eric Bothorel.

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Depuis le début de l'épidémie, 436 personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19 dans les Côtes-d'Armor, département breton le moins touché par l'épidémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

EN DIRECT - 45.422 nouvelles contaminations en 24h : vers des mesures plus strictes que le couvre-feu ?

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent