Masque obligatoire, plages fermées : comment les stations balnéaires s'organisent face au Covid-19

Masque obligatoire, plages fermées : comment les stations balnéaires s'organisent face au Covid-19
Population

TOUR DE FRANCE - Bayonne, Biarritz, Quiberon... De nombreuses destinations privilégiées des touristes ont décidé de prendre des mesures pour contrer la résurgence du Covid-19.

Face à la résurgence du Covid-19, les lieux de vacances préférés des Français ont décidé de réagir. Depuis plusieurs jours, plusieurs villes, confrontées à l'arrivée massive des touristes, ont fait des annonces en tout genre, telles que la fermeture de plage, où le port du masque obligatoire. Tour de France des mesures déjà prises.  

Masque obligatoire dans la rue

Cabourg, La Rochelle, Argelès-sur-mer, Grau-du-Roi : toutes ces villes de villégiature ont décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics ouverts. A Saint-Malo, l'une des villes les plus touristiques de Bretagne, il sera obligatoire jusqu'au 30 août. Un exemple suivi ce jeudi par Bayonne et Biarritz, où il faudra être masqué pour accéder au centre-ville dès la semaine prochaine.

Touquet-Paris-Plage a elle aussi décidé de rendre le masque obligatoire dans les rues “pour passer des vacances en toute sérénité” et ne pas “participer au fait que le virus circule de nouveau” a indiqué la mairie. 

Certaines villes ont limité cette mesure à seulement quelques heures, comme le Mont-Saint-Michel, où le port du masque est obligatoire “intra-muros” de “10h à 18h”, et Concarneau entre 10h et 22h dans l’ensemble de la ville. 

Dans certains départements, on impose le port du masque sur les marchés et les brocantes, comme à Annecy, Carpentras, Epinal ou encore Beaune

Lire aussi

Fermetures des plages

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Quiberon et les Sables d'Olonne ont pris une mesure encore plus radicale : la fermeture des plages. Dans la station balnéaire vendéenne, à partir du 1er août et jusqu’au 7 août, les plages seront fermées pendant trois heures chaque jour.  À Quiberon, ce sont toutes les plages de la presqu’île qui sont concernées. Le 27 juillet, un arrêté municipal a interdit l’accès aux plages de 21h à 7h du matin. La mairie a pris cette décision suite à la découverte d’un nouveau foyer de contamination dans la commune. Mais face au respect de la mesure par les habitants, Quiberon a annoncé alléger l’interdiction qui va passer de 23h à 4h du matin à partir du 31 juillet. 

A partir de mardi 4 août, les plages de Biarritz seront fermées de 22 heures à 6 heures, heures auxquelles elles sont actuellement très fréquentées par des jeunes venus y faire la fête. La mairie ne s’interdit pas par ailleurs de fermer la plage ponctuellement en journée, en cas de marée haute qui limiterait la place sur le sable et conduirait à une trop forte densité de baigneurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent