Commerces : la piste d'une réouverture dès le 28 novembre se précise

Commerces : la piste d'une réouverture dès le 28 novembre se précise

MESURES SANITAIRES - La date de la réouverture des commerces doit être annoncée par Emmanuel Macron mardi à 20 heures. Selon nos informations, le dispositif prévu permettrait d'ouvrir dès le week-end prochain, au lieu du 1er décembre.

Les commerces voient-ils enfin le bout du tunnel ? Alors qu'Emmanuel Macron doit préciser mardi à 20 heures quelles mesures permettront d'assouplir le confinement, la date de réouverture des activités jugées "non-essentielles" se précise. 

Jusqu'ici, Jean Castex a indiqué que la possible réouverture était envisagée "autour du 1er décembre", sans donner davantage de précision. La semaine dernière, les discussions entre le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, et les grandes plateformes de vente en ligne avaient abouti à un report du "Black Friday", journée de promotion, du 27 novembre au 4 décembre, afin de ne pas pénaliser la possible reprise des commerces physiques. 

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Lire aussi

Vers une ouverture dès le samedi 28 novembre ?

Selon nos informations, la piste d'une ouverture dès ce samedi 28 novembre, et non le 1er décembre, tiendrait désormais la route. "Tout est prêt pour le 28", a indiqué lundi à LCI une source gouvernementale. "Le travail a été fait sur le protocole. Au Premier ministre et au président de la République de trancher maintenant."

Un autre aménagement proposé vendredi dernier afin de permettre d'éviter la surfréquentation consisterait à autoriser l'ouverture des commerces le dimanche, et ce jusqu'en fin janvier. "Tout le monde était d'accord sur ce sujet", a précisé la même source à LCI.

Clivage au sein du gouvernement

Une telle décision, qui doit encore être arbitrée par le chef de l'État, constituerait une petite victoire pour Bruno Le Maire, qui n'a eu de cesse d'appuyer cette demande des professionnels, à l'instar de Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce, pour qui "toutes les conditions sont réunies" pour une réouverture dès samedi. L'objectif étant pour Bercy de limiter la casse économique engendrée par le reconfinement.

La semaine dernière, le ministre de la Santé Olivier Véran avait pourtant émis des doutes sur la possibilité que ces conditions soient réunies, craignant qu'une ruée dans les magasins ne génère un nouveau sursaut de l'épidémie. 

"Chaque week-end, chaque semaine pèse très fort", reconnaît la source gouvernementale. Ce qui vaut pour la situation économique vaut d'ailleurs aussi pour la situation sanitaire. 

Au-delà de la réouverture, la discussion va se poursuivre cette semaine au sujet des soldes d'hiver. Si les grandes entreprises plaident plutôt pour qu'elles aient lieu rapidement, les petits commerces ne semblent pas vouloir précipiter les choses. Sur ce point, la décision de l'exécutif n'est pas arrêtée. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.