Covid-19 : face à la saturation, de nouveaux centres de tests pour les personnes prioritaires déployés dès lundi

Ce jeudi après-midi, Olivier Veran a annoncé l'ouverture de nouveaux centres de dépistage. Une vingtaine sera établie dans la région parisienne dès lundi, avec des créneaux dédiés aux personnes prioritaires.

DÉPISTAGE - La stratégie de dépistage massif du Covid-19 a entraîné une saturation des laboratoires d'analyses. Le ministre de la Santé Olivier Véran a rappelé jeudi que certaines personnes seraient désormais prioritaires pour y accéder, tout en annonçant la mise en place, la semaine prochaine, de tentes provisoires qui serviront de centres de dépistage.

Face à la saturation des laboratoires, les autorités vont renforcer l'offre de dépistage du coronavirus. Olivier Véran a annoncé jeudi, lors de son nouveau point hebdomadaire sur la situation sanitaire, l'ouverture de "centres de dépistages pour les publics prioritaires" à compter de lundi prochain. 

Le ministre de la Santé a cité le cas spécifique de l'Ile-de-France, où 20 "tentes" de ce type seront déployées à partir de la semaine prochaine, ouvertes "de 8 heures à 14 heures" et capables de réaliser 500 tests par jour. Ces lieux provisoires agiront en complément de l'offre actuelle issue des 590 laboratoires qui assurent le dépistage dans la région. 

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Priorisation des publics

Olivier Véran a toutefois rappelé que la priorisation des publics restait d'actualité pour faire face à cette saturation des laboratoires d'analyses. Les publics prioritaires sont les personnes bénéficiant d'une prescription médicale, présentant des symptômes, les cas contacts ou encore les aides à domicile. Pour ces personnes qui "n'arrivent pas à obtenir un test ou un résultat dans un délai raisonnable", on réserve désormais "des plages horaires". 

"Si vous n'êtes pas prioritaire, vous devrez attendre parfois plusieurs jours pour être testés", a prévenu le ministre de la Santé, rappelant "qu'il ne sert à rien de se faire tester trop souvent". 

Lire aussi

5 millions de tests antigéniques commandés

Olivier Véran a enfin indiqué qu'il reviendrait la semaine prochaine sur les deux principales innovations en matière de tests, le test antigénique et le test salivaire, qui permettraient d'accélérer considérablement la stratégie de dépistage. 

S'agissant des tests antigéniques, le gouvernement est "dans l'attente des recommandations des autorités scientifiques". Des expérimentations sont menées au sein de l'AP-HP afin de "vérifier leur robustesse". D'ores et déjà, indique le ministre, "5 millions de tests antigéniques ont été commandés d'ici début octobre". 

Concernant les tests salivaires, "nous attendons de façon imminente l'avis de la Haute autorité de santé" pour les mettre en oeuvre, a conclu Olivier Véran. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.