Puis-je partir en vacances après 21h ? Aller faire un jogging ? Douze précisions sur le couvre-feu

THOMAS COEX / AFP

POUR Y VOIR PLUS CLAIR - Face au rebond de l'épidémie de covid, un couvre-feu est entré en vigueur en France pour quatre voire six semaines pour près de 20 millions de Français. Une mesure inédite qui soulève bien des questions...

D'abord l'annonce présidentielle, puis les précisions gouvernementales et finalement la multitude de questions d'ordre pratique qui se bousculent dans l'esprit de tout un chacun. Comme dans le cas du confinement, puis du déconfinement, le couvre-feu qui est entré en vigueur samedi à 0h00 soulève encore quelques interrogations quant à son application concrète, qui plus est en cette période de vacances scolaires. 

 

Jean Castex a dressé la liste des exemptions et détaillé les modalités pratiques de cette nouvelle mesure tout en indiquant que ces dernières "doivent s'appliquer avec bon sens comme pendant le confinement" et qu'"il faudra pour sortir après 21h vous munir d'une attestation prouvant que vous dépendez de l'une de ces exceptions." Autrement dit, bien sûr qu'il sera possible, et cela a été rappelé, de rendre visite à une personne fragile après 21h, comme pendant le confinement, ou encore de se rendre à l'hôpital ou à la pharmacie.

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Lire aussi

Est-ce autorisé de partir en vacances en voiture après 21h ?

L'attestation de déplacement comporte deux cas qui peuvent permettre de justifier un déplacement après 21h : le déplacement pour motif familial "impérieux"(assistance à un proche vulnérable ou une garde d'enfants) ou "le déplacement lié à des transits pour des déplacements de longues distances." Le ministère de l'Intérieur n'a pas précisé, pour l'heure, si ce dernier motif pouvait permettre un départ en vacances en voiture après 21h.  Prudence, donc. Et dans tous les cas, après 21h, munissez vous de cette attestation. 

Un billet de train remplace-t-il l’attestation ?

Les correspondances de voyages professionnels dépassant l’horaire du couvre-feu constitueront une dérogation, tout comme les départs ou arrivées de vacances, le titre de transports faisant foi. "Si vous avez votre train-couchette, par exemple, ou un avion après 21 heures, si vous êtes muni de votre billet, de votre justificatif de transport, vous pourrez aller le prendre et ça vaudra dérogation", a ainsi expliqué jeudi le Premier ministre, Jean Castex, n'évoquant pas la nécessité de présenter une attestation dans ce cas précis. 

Un proche peut-il venir nous récupérer à l'aéroport après 21h ?

A priori, oui, si la personne à récupérer est en situation de vulnérabilité, à savoir une personne âgée ou un mineur non accompagné. Mais cela demeure une zone de flou, le gouvernement n'ayant pas fait mention pour l'heure du fameux "motif familial impérieux" valable en période de confinement mais simplement évoqué une dérogation pour se "rendre auprès d'un proche en situation de dépendance". En outre, lorsque le Premier ministre a évoqué les exemptions en conférence de presse jeudi, il a cité les voyages nocturnes en train ou en avion, mais pas en voiture.

En revanche, les taxis et VTC pourront circuler et il n’y a pas de restrictions de prévues pour les transports, rien n’exclut donc a priori, si la situation le nécessite, d'aller chercher un proche en transports, et ce aussi paradoxal que celui puisse paraître. 

La livraison à domicile est-elle autorisée après 21h ?

Dans son discours, le Premier ministre a précisé que les restaurants proposant la livraison à domicile "échapperont à la fermeture anticipée". En d'autres termes, les restaurants fermeront au public à 21h, mais les livreurs seront autorisés à poursuivre leur activité et les livraisons à domicile seront donc effectivement possibles. 

Peut-on encore sortir le soir au cinéma ou au théâtre ?

Pas après 21h. En déplacement à Lille à quelques heures de la mise en place du couvre-feu à 21h, le Premier ministre Jean Castex a en effet fermé la porte ce vendredi à un assouplissement de la mesure en faveur des salles de spectacle, comme le plaidait sa ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Dans les zones concernées par le couvre-feu, les salles de spectacle comme les cinémas doivent fermer à l'heure du couvre-feu. Et contrairement à ce qui avait été envisagé, il ne sera donc pas possible de regagner son domicile après des séances ou spectacles finissant à 21 h, sur présentation de son billet. 

Pour rappel, à 21h, resteront ouverts les hôtels, centres hébergement, établissements de santé, établissements médico-sociaux, commissariats, et tous les autres services publics qui sont habituellement ouverts en soirée, les gares, les aéroports.

Peut-on assister à un match de foot le soir ?

Dans l'absolu, non. Dans les semaines à venir, malgré l'instauration du couvre-feu, les rencontres continueront de se tenir aux horaires prévus par les calendriers. En revanche, les matchs se joueront dans les métropoles affectées à huis clos, et non plus devant 1.000 spectateurs, comme c’était le cas jusqu’à maintenant. 

Questionné par l’AFP sur le fait de savoir si des compétitions pourraient être avancées avant 21 heures afin de pouvoir recevoir un minimum de spectateurs, le ministère des Sports a expliqué que les ligues et les clubs pouvaient "adapter et modifier" leur organisation. 

Les bars vont-ils rouvrir avant 21h dans les zones de couvre-feu ?

Non. Le couvre-feu s'ajoute aux mesures qui étaient déjà en vigueur dans les zones qui étaient placées en alerte maximale, mais ne les annule pas : protocole renforcé dans les restaurants, fermeture des bars toute la journée en Ile-de-France et dans les huit métropoles concernées par le couvre-feu, fermeture des restaurants à 21 h dans les territoires soumis au couvre-feu sanitaire. Autrement dit, les établissements dont l'activité principale est la vente de boissons alcoolisées restent fermés mais les restaurants et brasseries peuvent rester ouverts jusqu'à 21 h.

Peut-on aller faire un jogging après 21h ?

A moins d'être un sportif professionnel, le jogging nocturne et toute autre activité sportive à l’extérieur n'est plus d'actualité dans les territoires concernés par le couvre-feu. "Aucune dérogation n'est prévue pour le monde amateur", précise le ministère des Sports, à Francetv Sport, confirmant également une information du journal L'Equipe. Les salles de sport restent par ailleurs fermées.

Pourtant, une lueur d'espoir existait sur cette question. Invité ce jeudi matin sur l’antenne de Franceinfo, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait indiqué que "promener son chien" ou faire du "jogging" sera autorisé, comme lors du confinement.

Peut-on aller mettre de l'essence ? Chercher des cigarettes ?

Sur son site, le ministère indique qu'il sera en effet possible d’aller mettre de l’essence, ce déplacement entrant dans le champ des dérogations possibles.

S'agissant en revanche de la virée nocturne au tabac du coin après avoir allumé la dernière cigarette du dernier paquet que vous avez chez vous, elle ne compte pas parmi les motifs de déplacement valables pendant le couvre-feu.

Peut-on maintenir ou terminer son déménagement malgré le couvre-feu ?

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a laissé entendre que les exceptions prévues lors du confinement (notamment pour les déménagements ne pouvant être différés) vaudront de nouveau pour le couvre-feu à compter de ce samedi. Et d'ajouter :  "à chaque fois qu'on a mis en place de nouvelles règles, il y a toujours eu un petit délai d'adaptation et de pédagogie", sans verbalisation. A priori donc, rien ne s'oppose à maintenir ou terminer son déménager malgré le couvre-feu.

Peut-on se rendre à un mariage ?

Concernant les mariages (organisés dans les établissements recevant du public), l'interdiction annoncée ne s'appliquera qu'après le week-end du 17 et 18 octobre, a appris France Télévisions auprès de Matignon. Dans les zones concernées par le couvre-feu, les fêtes de mariage pourront donc se tenir  jusqu'à cette date, à condition tout de même qu'elles prennent fin à 21 h.

Quels sont les dispositifs et les sanctions prévus pour faire respecter le couvre-feu ?

Selon le ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin, 12 000 policiers et gendarmes seront déployés spécifiquement dans les métropoles concernées pour veiller à ce que le couvre-feu soit respecté. Les policiers municipaux pourront aussi faire des contrôles, de même que les policiers mobilisés pour d'autres motifs. 

Comme lors du confinement du printemps, le non-respect du couvre-feu est passible d'une amende de 135 euros. Les cas de récidive, eux, seront passibles d'une amende de 1.500 euros voire 3.750 euros et de six mois emprisonnement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Peut-on circuler sans limite ce week-end de retour de vacances ? Le 20H vous répond

Lire et commenter