Violences conjugales : près de deux fois plus d’appels au 3919 en avril

Violences conjugales : près de deux fois plus d’appels au 3919 en avril
Population

STOP - Avec le confinement, les violences conjugales sont reparties à la hausse. Ainsi, le 3919, le numéro d'écoute réservé aux femmes victimes de violences, a enregistré près de deux fois plus d'appels en avril 2020, par rapport à avril 2019.

Le constat est alarmant. Depuis le 17 mars, date de la mise en place du confinement, les violences conjugales sont en forte augmentation en France. Comme l'ont appris nos confrères de FranceInfo auprès de la Fédération nationale Solidarité Femmes, les appels au 3919 ont été presque deux fois plus nombreux en avril par rapport au même mois de l'année dernière. 

Ainsi, ce numéro d'écoute national destiné aux femmes victimes de violences, a reçu 9.906 appels, contre 5.098 en avril 2019. Ce qui représente une moyenne de 300 à 400 appels par jour, contre 200 en temps normal.

Les gendarmes davantage sollicités

D'autres signaux sont également au rouge. Le 6 avril dernier, le ministère de l'Intérieur avait lui aussi indiqué que les signalements de violences conjugales avaient connu une hausse de 32% en zone gendarmerie et de 36% dans la zone de la préfecture de police de Paris pendant la première semaine de confinement. 

En vidéo

Violences conjugales, cambriolages : les gendarmes interviennent beaucoup

Lire aussi

De son côté, la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes a signalé que "sur la plateforme 'Arrêtons les violences', il y a eu cinq fois plus de signalements qu'habituellement pendant la période de confinement". Marlène Schiappa rappelle régalement qu’en cas de danger immédiat, il faut composer le 17, le numéro de la police. Le 3919 restant un numéro d'écoute.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent