Oise : la préfecture interdit la chasse dans deux communes après des repas de chasseurs

Oise : la préfecture interdit la chasse dans deux communes après des repas de chasseurs

DISCIPLINE - Dans l'Oise, la préfecture a proscrit la chasse ce mercredi 18 novembre dans deux communes du département à la suite de violations des règles sanitaires par des chasseurs ayant organisé des repas collectifs.

Repas collectifs, alcool, pas de gestes barrières... des chasseurs ayant organisé des repas collectifs dans le week-end du 14/15 novembre ont été épinglés dans l'Oise à la suite de violations des règles sanitaires. En conséquence, la préfecture a complètement interdit la chasse dans deux communes du département, a-t-elle annoncé mercredi 18 novembre.

"La préfète de l'Oise a pris connaissance avec consternation de deux manquements graves aux règles sanitaires rapportés par des inspecteurs de l'Office français de la biodiversité" samedi 14 novembre, "des regroupements avec repas collectifs et bar ouvert avec distribution d’alcool, sans respect des mesures barrières et notamment de l’obligation du port du masque", indique-t-elle dans un communiqué.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Des indicateurs de l'épidémie qui restent "préoccupants" dans le département

En cette période de confinement pour tenter de contenir l'épidémie de Covid-19, seule la chasse de régulation de la faune sauvage est autorisée, pour certaines espèces, et tous les regroupements et repas pris en commun sont proscrits. Mais, à la suite de ces manquements, la préfète de l'Oise, Corinne Orzechowski, a décidé d'interdire "de pratiquer tout type de chasse, même de régulation de la faune sauvage" dans les deux communes concernées, Grandru et Morienval.

Dans ce même communiqué, la préfète rappelle que les indicateurs de l'épidémie restent "préoccupants" dans le département avec, au 13 novembre 2020, "des taux d'occupation en réanimation covid de 64% et d'occupation totale en réanimation de 82% dans la région".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les retards de livraison des vaccins Pfizer à l'UE, un aléa "anticipé" selon l'Élysée

Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Lire et commenter