Avant les grands départs en vacances, la ruée vers les tests

Avant les grands départs en vacances, la ruée vers les tests
Population

PANDÉMIE - De nombreux laboratoires connaissent ces jours-ci un afflux de demandes de rendez-vous pour des tests Covid-19. Entre les départs en vacances et les opérations chirurgicales reportées pendant le confinement, la demande a doublé au cours des deux dernières semaines.

La demande augmente, tout comme les délais pour obtenir un rendez-vous. En région parisienne, la plupart des laboratoires sont saturés. Leur fréquentation a doublé et même parfois triplé au cours des deux dernières semaines. "Il y a ceux dont l'opération chirurgicale a dû être reportée pendant le confinement et qui doivent effectuer un test préopératoire. Il y aussi tous les dépistages massifs organisés par les municipalités, y compris ceux pour les enfants dans les centres aérés ou les colonies de vacances", explique le Dr Sylvie Verger, biologiste au laboratoire Biogroup-LCD, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). 

A l’approche des vacances, il y a aussi tous ceux qui pour prendre l’avion ou pour se rendre à l’étranger doivent présenter un test réalisé dans les soixante-douze heures avant le vol. Pour faire face à cet afflux, les laboratoires disposent de tout le matériel nécessaire mais manquent cruellement de bras. Ils ont donc recours aux heures supplémentaires et cherchent à recruter. Mais le personnel qualifié est difficile à trouver. "Les biologistes et les infirmières sont les seuls à être habilités. On a élargi aux étudiants en médecine. Mais cela ne suffit pas", constate le Dr Sylvie Verger.

Lire aussi

Rien que la semaine dernière, nous avons réalisé plus de 14.000 tests"- Le Dr Arthur Denoël, du laboratoire Biogroup-LCD

En bout de chaîne, dans les centres d’analyses, c'est la même chose. "Rien que la semaine dernière, nous avons réalisé plus de 14.000 tests", confirme le Dr Arthur Denoël, responsable technique microbiologie au sein du laboratoire Biogroup-LCD. C’est deux fois qu’il y a quinze jours. Là encore, il a fallu s’organiser et doubler le nombre de machines. "Nous disposons de huit machines qui ont chacune des capacités de 2.000 tests. Cela nous permet de réaliser 16.000 tests chaque jour. Là où il y a des tensions, c’est dans le personnel. C’est le facteur limitant", explique Mickael Fortun, responsable sérologie au sein du laboratoire Biogroup-LCD. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Pour faire face à cette demande galopante, l’entreprise a recours à des CDD et le personnel enchaîne les heures supplémentaires. Certains travailleront même ce dimanche ainsi que le mardi 14 juillet afin de garantir les résultats en 24 heures. A Paris, certains "drives" qui ont été arrêté depuis la baisse de la circulation du virus pourraient reprendre du service. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent