Fermeture des bars, rassemblements... Le détail des restrictions imposées à Paris

Le taux d’incidence du virus à Paris est remonté en flèche et atteint désormais 204 cas pour 100 000 habitants.
Population

COVID-19 - Les bars devront fermer à 22 heures à Paris dès ce lundi soir, mais pas les restaurants. Les piscines pourront elles continuer d'accueillir du public. On fait le point sur les restrictions imposées pour une durée de 15 jours dans la capitale.

Paris fait partie, avec sa petite couronne, des onze grandes villes françaises placées en "zone d'alerte renforcée". Ces derniers jours, le taux d’incidence du virus dans la capitale est remonté en flèche et atteint actuellement 204 cas pour 100.000 habitants, soit davantage qu’à Lyon ou Marseille. "Le système de santé francilien est désormais fortement mis en tension", a alerté mercredi le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

Face à ce rebond épidémique, de nouvelles restrictions ont été établies ce vendredi par le gouvernement en concertation avec le préfet de police de Paris et les élus. En voici le détail.

Les activités scolaires et périscolaires maintenues

A partir de ce samedi 26 septembre et jusqu’au vendredi 9 octobre inclus, les rassemblements de plus de 10 personnes seront proscrits sur la voie publique dans la capitale, y compris dans les parcs, jardins et bois. "Cette mesure s’applique aussi bien aux rassemblements à caractère privé qu’aux vide-greniers, brocantes et autres cérémonies", précise le communiqué. En revanche, l'interdiction ne concerne pas les manifestations à caractère revendicatif, "qui doivent néanmoins être déclarées en préfecture". 

Concernant les salles de sport et les gymnases, ils resteront tous portes closes pour une durée d'au moins quinze jours. Mais les activités scolaires et prériscolaires bénéficient d'une dérogation, tout comme les entraînements des sportifs professionnels et de haut niveau, précise la Préfecture de police. Les piscines, couvertes ou non, et les terrains de sport en plein air resteront accessibles dans les conditions habituelles.

Lire aussi

Les lieux culturels pourront continuer d'accueillir du public

Sans surprise, comme l'avait annoncé plus tôt dans la semaine le gouvernement, les bars et bistrots ne pourront pas rester ouverts au-delà de 22 heures. Les restaurants, eux, ne sont en revanche pas concernés par cette interdiction. Les lieux culturels, comme les théâtres, les musées, les cinémas ou les salles de concert pourront eux aussi continuer d'accueillir du public, du fait des protocoles sanitaires qui ont été mis en place en amont.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

De même, les cérémonies de mariage, qu'elles soient civile ou religieuse, restent autorisées dans la capitale. Néanmoins, aucun événement à caractère festif ou récréatif – soirée étudiante, fête mariage, etc. - ne pourra se tenir dans les établissements recevant du public. Les cérémonies à caractère cultuel (messe, enterrement, etc.) sont également tolérées dès lors qu’elles respectent les gestes barrières.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Macron et Darmanin à Bobigny cet après-midi

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

EN DIRECT - Covid-19 : des élèves français et leurs enseignants placés en quarantaine en Grèce

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent