Covid-19 : les restaurants pourront rester ouverts en zone d'alerte maximale (sous conditions)

Covid-19 : les restaurants pourront rester ouverts en zone d'alerte maximale (sous conditions)

LÉGER SOULAGEMENT - Comme ils l'espéraient, les restaurants pourront rester ouverts en zone d'alerte maximale avec un protocole sanitaire renforcé pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Une éclaircie dans la grisaille à laquelle les professionnels font face. Matignon fait savoir ce dimanche soir que les restaurants pourront rester ouverts en zone d'alerte maximale avec un protocole sanitaire renforcé pour lutter contre la propagation du Covid-19. Les établissements marseillais, fermés depuis une semaine, pourront ainsi rouvrir dès lundi. 

"Le gouvernement a reçu ce soir l'avis du Haut Conseil de Santé Publique concernant l'ouverture des restaurants. Un protocole sanitaire renforcé applicable dans les zones d'alerte renforcée ainsi que dans les zones d'alerte maximale sera mis en place et permettra de maintenir les restaurants ouverts", indiquent encore les services du Premier ministre, précisant que les modalités de ce protocole seraient détaillées lundi par les ministres compétents.

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

"Un réel soulagement"

"C'est un réel soulagement pour le secteur", réagit Jean-René Lemoine (voir la vidéo en tête de cet article), responsable d'un restaurant du XVIe arrondissement de Paris, tout juste après l'annonce de Matignon, alors que la capitale et sa petite couronne vont être placées à leur tour en zone d'alerte maximale en raison de la circulation active du virus. "Je pense que c'est bien que ce soit fait étape par étape, que les choses soient renforcées petit à petit, pour qu'on puisse continuer à accueillir nos clients", poursuit-il.  

Lire aussi

Interrogé sur les nouvelles restrictions qui doivent être annoncées lundi pour la région parisienne, le restaurateur redoute néanmoins que ces règles additionnelles ne réfrènent les clients, bien qu'il préfère rester optimiste. "Ça risque d'être un peu plus compliqué pour nous, mais notre établissement a mis tout en place pour accueillir les clients, dans le respect des règles sanitaires", explique-t-il. "Pour nous, il est préférable d'ouvrir même s'il y a encore des mesures supplémentaires à organiser (...) plutôt que de fermer. Économiquement, ce serait une catastrophe pour le métier."  

Fermeture à 22h ?

Signe toutefois de la sensibilité du sujet, un représentant des restaurateurs qui faisait partie des négociations avec l'exécutif ces derniers jours nous a fait part de son extrême méfiance, dénonçant des annonces en forme de "buzz" alors que de nombreux détails restent à régler pour définir précisément le futur protocole sanitaire, dont les modalités doivent être détaillées lundi par les ministres compétents. 

Selon l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie des Bouches-du-Rhône (UMIH 13), les restaurateurs devraient notamment avoir à recenser leurs clients pour les contacter après coup en cas de besoin, garder 1,5 mètre entre chaque table, rendre obligatoire le paiement à table ou encore fermer leurs établissements à 22h. Des mesures qui pourraient à nouveau susciter quelques tensions. 

Suivez toute l'actualité en direct sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

REVIVEZ - PSG-Leipzig : bousculé, le PSG s'en sort grâce à Mbappé et Messi

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

EN DIRECT - Covid : près de 6.000 nouveaux cas positifs en 24H

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.