Transports en commun : le trafic réduit dès mercredi en Île-de-France

Le métro parisien est déserté en soirée depuis la mise en place du couvre-feu. Photo prise le 17 octobre 2020.

DÉPLACEMENTS - L'offre de transports en commun en région parisienne va être réduite à partir de mercredi. Une décision qui fait suite à la baisse de fréquentation constatée en raison du couvre-feu.

"Une adaptation de l'offre de transport sera mise en place, à partir de 21h, à la fin de service dès le mercredi 28 octobre afin de tenir compte de la très forte réduction du nombre de passagers." Avec l'instauration du couvre-feu en Île-de-France, la fréquentation des transports en commun en soirée a largement diminué. 

Lors de la semaine écoulée, le trafic après 21h équivalait à environ 13% de l'affluence hebdomadaire habituelle. Elle a même "chuté à presque 0 après 23h", selon Ile-de-France Mobilités. Les opérateurs vont ainsi revoir leur offre sur certaines plages horaires de fin de journée (dès 21h) à compter de mercredi.

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Une large diminution des transports à partir de 21h

En détails, environ un "métro sur deux" sera supprimé à partir de 21h, explique Île-de-France Mobilités. L'autorité régionale des transports en région parisienne précise par contre que les lignes de métro 4, 7 et 13 vont être renforcées entre 20h et 21h "pour faire face aux situations de surcroît de trafic". 

La circulation des bus sera, par ailleurs, drastiquement réduite hormis pour "les lignes les plus fréquentées" et certaines "desservant les hôpitaux". La réduction des tramways se fera, elle, de manière "progressive" à partir de l'horaire fatidique. 

Enfin, en soirée, les trains et RER seront également restreints de moitié "sauf pour les lignes où le temps d'attente est supérieur ou égal à 30 minutes en période normale"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EN DIRECT - Tempête Aurore : routes coupées, toitures envolées... des dégâts dans le sillage des rafales

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.