Crues dans les Alpes-Maritimes : Emmanuel Macron annonce une aide de "plusieurs centaines de millions d’euros"

Crues dans les Alpes-Maritimes : Emmanuel Macron annonce une aide de "plusieurs centaines de millions d’euros"

RECONSTRUCTION - En déplacement à Saint-Martin-Vésubie, l’un des villages touchés par les crues brutales survenues le 2 octobre dans le Sud-Est de la France, le président de la République s’est engagé à mobiliser "la solidarité nationale et locale".

"Nous mettrons à coup sûr plusieurs centaines de millions d’euros." C’est une aide "massive" qu’Emmanuel Macron a annoncée, ce mercredi 7 octobre, au cours d’une interview accordée à TF1 et France 2 depuis Saint-Martin-Vésubie, dans les Alpes-Maritimes. Des fonds destinés à la reconstruction des communes et infrastructures détruits par les inondations qui ont ravagé, cinq jours plus tôt, trois vallées au Nord de Nice. 

Toute l'info sur

Tempête Alex : la désolation dans les Alpes-Maritimes

Lire aussi

Le président de la République avait déjà promis 100 millions d’euros d’aides, destinés à financer un "Fonds d’urgence 06", auxquels venaient s’ajouter 50 millions issus du fonds Barnier de prévention des risques naturels majeurs. "J’ai voulu que, très vite, on ait ces 100 millions d’euros qui permettent d’enclencher les choses, a développé le chef de l’Etat. Ne pas attendre. On va mettre en place une conférence des financeurs pour que l’Etat, avec la région, le département, la métropole, toutes les communes qui peuvent y contribuer, pour que nous puissions être là pour que la solidarité nationale et locale soit mobilisée."

Vendredi, des crues soudaines liées à des précipitations intenses ont engendré des dégâts catastrophiques et fait au moins cinq morts côté français – on compte également deux morts en Italie, dans le Val d’Aoste et le Piémont. Des axes routiers, habitations, réseaux d’alimentation en eau ou en électricité ont été détruits. Selon Renaud Muselier, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur - qui a elle-même officialisé une aide de 10 millions  - , la reconstruction pourrait coûter un milliard d’euros. 

"C'est impossible pour le moment d'avoir un vrai chiffrage", a contourné Emmanuel Macron, qui a préféré souligner la nécessité "d’aller vite". Ce mercredi a aussi été marqué par l’adoption d’un arrêté de catastrophe naturelle pour 55 communes. Il permettra "de déclencher des indemnisations" et jusqu’à 80% du coût des maisons à reconstruire pourrait être pris en charge, selon le président de la République, qui s'est par ailleurs engagé auprès des habitants à revenir sur place "dans un an"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Emmanuel Macron a reçu sa dose de rappel vaccinal ce week-end

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.