De la mini-jupe au hijab ? Des photos illustrant à tort 50 ans d'écart à Roubaix enflamment les réseaux sociaux

Population

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE - Des photos comparatives de femmes déambulant dans la rue à Roubaix (Hauts-de-France) ont fait le tour des réseaux sociaux. Certains internautes y voyant la preuve de "régressions pour la femme". Ces photos n'ont en réalité pas été prises en France. Un hoax qui revient régulièrement sur la toile.

Ces photos ont fait le tour des réseaux sociaux. Postées sur Twitter par Waleed Al-husseini, un écrivain palestinien réfugié en France, elles sont censées montrer l'évolution vestimentaire des femmes françaises, et plus spécifiquement roubaisiennes, "en 50 ans seulement". Sur celle de gauche, on voit une dizaine de femmes voilées, dont en premier plan, deux femmes vêtues d'abayas, des robes islamiques portées au-dessus des vêtements. L'une d'elle porte également des gants noirs. A droite, une photo en noir et blanc montre quatre jeunes femmes, en robes courtes. "Roubaix - En 50 ans seulement... la pire et la plus fulgurante des régressions pour la Femme dans toute l'Histoire de France", commente l'écrivain, connu pour ses positions critiques envers l'Islam. 


Le tweet a enregistré plus de 2100 retweets et 3400 "likes" en moins de 24 heures, avant d'être supprimé en fin de matinée ce lundi 12 août. Parmi les personnes qui ont "aimé" le tweet, on retrouve des personnalités politiques comme Nadine Morano.

Ces photos n'ont cependant pas été prises à Roubaix, une commune du Nord de la France, comme l'ont fait remarquer de nombreux internautes. La photo montrant des femmes voilées est un cliché réalisé le 28 février 2012 à ... Tunis, plus exactement dans l'avenue Habib Bourguiba. On la retrouve dans la banque de données de l'agence de photographies de Getty images, ainsi que dans celle de l'AFP. Son auteur, Fethi Belaid, est d'ailleurs un photographe de l'AFP, basé à Tunis.


Déjà en 2017, le cliché avait été relayé sur les réseaux sociaux et présenté comme une photo de la ville de Roubaix. Nos confrères du journal local La Voix du Nord avait à l'époque rétabli les faits dans une article intitulé : "Comment la 'fachosphère' détourne une photo prise à Tunis pour dénigrer Roubaix".

La photo de droite se retrouve sur de nombreux sites consacrés à la mode des années 60. Elle apparaît également dans la banque de données de Getty images. On y découvre que le cliché a été pris le 6 octobre 1967, soit bien il y a une cinquantaine d'années et appartient à la collection Hulton Archive. Cette collection a été créée par Sir Edward George Warris Hulton, un éditeur de magazines britanniques et appartenait dans les années 60 à la BBC, média historique britannique. Si nous ne pouvons authentifier le lieu où a été prise la cliché avec certitude, sa provenance ainsi que la présence de l'Union Jack flottant en arrière plan, indiquent qu'il s'agit d'une commune du Royaume-Uni.


Ce montage était déjà visible en 2017 sur un blog... hollandais, et ouvertement islamophobe.


Waleed Al-husseini, réfugié politique depuis 2012, est l'auteur de deux ouvrages : une autobiographie publiée une semaine après l’attaque de Charlie Hebdo, "Blasphémateur ! Les prisons d’Allah" dans laquelle il critique vertement l'islam, et "Une trahison française - Les collaborationnistes de l’islam radical dévoilés", publié en 2017 qui dénonce la position jugée trop laxiste de la France face à l'islamisme.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter