6 Français sur 10 sont opposés à la réouverture progressive des écoles, selon un sondage

Retour en classe : 6 Français sur 10 disent "non"
Population

L'APRES 11 MAI - Six Français sur dix sont défavorables à la réouverture progressive des écoles à compter du 11 mai, selon un sondage réalisé par Odoxa-Dentsu Consulting pour Franceinfo et Le Figaro. Beaucoup prévoient même de ne pas envoyer leurs enfants en classe.

Les enfants bientôt de retour sur les bancs d'école. L'Elysée a annoncé jeudi que la rentrée scolaire du 11 mai serait "progressive" et "sur la base du volontariat des parents, sans obligation de retourner à l'école". La priorité est donnée aux plus jeunes en maternelle et en école primaire. Que pensent les Français de ce calendrier annoncé par le gouvernement ?

Selon un sondage réalisé par Odoxa-Dentsu Consulting pour Franceinfo et Le Figaro sur un échantillon de 1 005 Français et paru ce jeudi, plus de six Français sur dix (63%) estiment que la réouverture progressive des écoles et une mauvaise décision. Parmi les parents d'élèves concernés, cela s'élève même à 67%. Et cela qu'importe le niveau d'études des élèves concernés, parmi les lycéens (67 %), collégiens (63 %), scolarisés en élémentaire (62 %) ou en maternelle (67 %). 

Les avis sont partagés au sein des sympathisants du Parti socialiste, favorables à hauteur de 50% et à 51% pour Les Républicains. L'opposition s'accroît en ce qui concerne les Insoumis (68 %) et les les sympathisants du Rassemblement National, avec 76 % d'opinions défavorables.

Les parents sont toutefois amplement plus favorables à la mesure annoncée par Jean-Michel Blanquer d'autoriser l'enseignement à distance "si des familles ne veulent pas envoyer leur enfant". 82% des personnes interrogées approuvent cette idée de "volontariat" évoquée par le ministre de l'Education nationale, tout comme 81% des parents d'élèves sondées.

Lire aussi

De nombreux enfants resteront à la maison

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Reste toutefois à rassurer les parents d'élèves concernant les mesures sanitaires prisent pour assurer la protection de leurs enfants. En effet, 58% ne croient pas en l'engagement de Jean-Michel Blanquer de ne pas avoir des classes "de plus de 15 élèves" et 55% ne font pas confiance au ministre en ce qui concerne le respect des gestes barrières et la mise à disposition de savon et de gel hydroalcoolique.

Alors les parents autoriseront-ils leurs enfants à retourner sur le chemin de l'école à partir du 11 mai ? 64% prévoient de ne pas envoyer au moins un de leurs enfants et 48% ont répondu qu'aucun ne retournera en cours.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent