Ligne 13 du métro parisien et RER B bondés : comment éviter ces engorgements ?

Ligne 13 du métro parisien et RER B bondés : comment éviter ces engorgements ?
Population

DÉCONFINEMENT - Des images de rames bondées sur la ligne 13 du métro parisien et le RER B ont de nouveau circulé ce mardi 12 mai. Comment désengorger ces transports en commun saturés ? La RATP a d'ores et déjà annoncé que l'offre sur la ligne 13 serait portée à 100% dès ce mercredi.

C'est une équation a priori insoluble : comment désengorger, dans le contexte du début de déconfinement, c'est-à-dire avec un trafic réduit, des lignes déjà sur-fréquentées en temps normal ? Lundi 11 mai, les images des rames bondées de la ligne 13 du métro parisien et du RER B ont marqué les esprits, alors que la distanciation physique est censée y être imposée. Ce mardi 12 mai, rebelote : des images similaires. Alors, que faire ? 

" Le dispositif a été adapté sur les points où il y avait eu des difficultés et ce (mardi) matin ça se passe bien. Il n'y a pas eu d'incident technique et l'offre a été renforcée à l'ouverture pour que ça se passe bien", a déclaré la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, sur France Info.

Une "offre renforcée" demandée, la veille au soir, par la présidente d'Ile-de-France Mobilités Valérie Pécresse. Laquelle, ce mardi sur RTL, a expliqué qu'actuellement, "le facteur limitant, c'est le facteur humain. Les agents des transports ont des gardes d'enfant à effectuer et des risques de santé. C'est pour ça qu'on n'est pas à 100% aujourd'hui et qu'on ne sera pas à 100% demain, mais on va progressivement, d'ici au 2 juin, remonter à 100%".

Les branches nord des lignes dans le dur

De son côté, la RATP a souligné que "la présence policière et de ses agents de sécurité a été renforcée dès 6h du matin (ce mardi), pour l'ouverture du réseau, à des points névralgiques afin de fluidifier les flux. Le filtrage a également été intensifié à l'entrée des gares et stations pour faire respecter la distanciation sociale dans les trains et les espaces". Elle a également indiqué avoir renforcé, avec des trains supplémentaires, les lignes A et B du RER, ainsi que la ligne 13 du métro, entre 6h et 6h30. Avant d'annoncer dans la journée que sur cette ligne 13, l'offre serait portée à 100% dès mercredi.

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - #Déconfinement : la situation dans le RER B ?

Lire aussi

Pourquoi ces lignes posent-elles plus de problèmes que d'autres ? "Elles desservent la Seine-Saint-Denis, ce sont des gens qui sont obligés de venir au travail, car l’employeur le leur a demandé. Je rappelle qu’un cadre sur deux était en télétravail, quand moins de 5% des ouvriers l’étaient", pointe, pour Public Sénat, le sénateur PCF de Seine-Saint-Denis, Fabien Gay. "Une partie des voyageurs a bien intégré nos messages sur la nécessité d'éviter les heures de pointe et s’est levée plus tôt que d'habitude, d'où une fréquentation plus forte qu'attendue sur les premiers trains", note, pour sa part, Île-de-France Mobilités. 

Contrairement à lundi, un important filtrage avait été mis en place ce mardi à l'entrée de gares faisant office de points stratégiques. Pourtant, de fait, au regard des images, cela n'a pas suffi à faire respecter la distanciation physique sur ces lignes. Sur le réseau, en plus des 3.000 agents mobilisés, il faudrait "entre 1.500 et 5.000" personnes de plus, confie au Parisien une source interne à la RATP, pour s'assurer que les personnes ont bien leur attestation et que l'espace soit assez dégagé. Des moyens humains dont ne dispose pas la régie, ni la police, qui déploie déjà plusieurs milliers d'agents pour ce filtrage.

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Dès lors, c'est vers l'augmentation du nombre de rames que l'on se dirige pour, au moins, atténuer le problème. C'est pourquoi, avant que la RATP n'annonce le trafic à 100% dès mercredi sur la ligne 13, Valérie Pécresse a indiqué ce mardi que le même jour, la RATP et la SNCF augmenteront de 75% leur offre sur le RER B" (de 12 à 16 trains par heure matin et soir) et ajouté que "les forces de sécurité devraient commencer (à filtrer) avant 6h", afin de canaliser plus en amont des flux entrants chaque jour plus conséquents. Le dispositif s'affine ainsi de jour en jour.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent