Le maire de Montreuil dénonce le vol de 500.000 masques destinés à des communes de Seine-Saint-Denis

Le maire de Montreuil dénonce le vol de 500.000 masques destinés à des communes de Seine-Saint-Denis
Population

CORONAVIRUS - Le maire PCF de Montreuil, Patrice Bessac a déploré, jeudi 7 mai sur les réseaux sociaux, le vol récent des masques qu'il comptait distribuer à la population de sa ville.

C'est une commune de Seine-Saint-Denis, collée à Paris, de 107.000 habitants, issue de ce que l'on a longtemps appelé "la banlieue rouge", en référence au bord politique systématique de ses élus, à savoir le Parti communiste. Réélu dès le premier tour le 15 mars dernier, le maire de Montreuil, ex-Montreuil-sous-Bois, Patrice Bessac (PCF), s'inscrit parfaitement dans cette tradition locale. Il n'en a que plus mal vécu le vol des masques qu'il comptait distribuer, dès le lundi 11 mai, à ses administrés.

"C’est avec une immense colère que j’ai appris cette après-midi que le camion acheminant 500.000 masques en tissu, dont 50.000 étaient destinés à être distribués aux habitant.e.s de Montreuil ce week-end en vue du déconfinement, a été victime d’une attaque à la frontière espagnole, selon le directeur de l’entreprise", a-t-il en effet dévoilé, jeudi 7 mai, depuis sur compte Twitter, condamnant "avec la plus grande fermeté cet acte criminel qui met en danger les Montreuillois.es".

Des "délais de livraison incertains"

L'édile affirme avoir "demandé aux entreprises concernées des éléments précis sur les circonstances de ce vol". Et de préciser que "cette commande de 50.000 masques avait été passée le 16 avril dernier par la ville de Montreuil avec d’autres villes d’Est Ensemble et d’autres territoires pour un montant de 112.000 euros", et que l'intercommunalité avait "sélectionné une entreprise du Val-de-Marne, qui travaille depuis plus de 20 ans avec des Ehpad d’Île-de-France, pour mener cette opération".

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Suivez les dernières informations sur le déconfinementRegardez jusqu'où vous pouvez vous déplacer sans attestation avant le 2 juin

Et maintenant ? Maintenant, l'édile indique que la municipalité "avait également prévu un dispositif complémentaire de distribution de 60.000 masques dans tous les quartiers à partir de jeudi 14 mai", et que ce dispositif est "maintenu". Il ajoute que "la ville met tout en œuvre pour obtenir, dans les délais les plus brefs, une livraison complémentaire qui permettra de maintenir, dans les jours à venir, la distribution dans les boîtes aux lettres d’un masque par foyer". Mais il ajoute que "la pénurie de masques, la très forte demande et les délais de fabrication rendent les délais de livraison incertains".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent