Les cinémas et casinos rouvrent lundi 22 juin et les stades le 11 juillet, le sport co' à nouveau autorisé

Les cinémas et casinos rouvrent lundi 22 juin et les stades le 11 juillet, le sport co' à nouveau autorisé

REOUVERTURE - Les casinos et salles de jeux pourront rouvrir dès lundi 22 juin et les stades le 11 juillet, a annoncé le gouvernement dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 juin. La réouverture des boîtes de nuit est quant à elle repoussée à la rentrée de septembre.

C'est un pas de plus dans le déconfinement. Dans un communiqué, le Conseil de Défense et de Sécurité nationale (CDSN), réuni sous l'autorité d'Emmanuel Macron,  a précisé dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 juin le calendrier de réouverture de certains lieux de loisirs.

Tout comme les cinémas, les casinos et salles de jeux peuvent ainsi rouvrir leurs portes dès lundi 22 juin, "dans le respect de règles sanitaires strictes", et la pratique des activités de sports collectifs va être de nouveau autorisée à compter de cette date, "avec des mesures de prévention adaptées". Les sports de combat sont en revanche toujours interdits. "Leur situation sera revue avant la rentrée de septembre", indique Matignon.

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Pas plus de 5 000 personnes réunies au stade

Le 11 juillet, ce sont les stades et les hippodromes qui vont être rouverts au public, avec une "jauge maximale" de 5 000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1.500 personnes devront être préalablement déclarées. Le gouvernement autorise également la reprise des croisières fluviales à partir du 11 juillet, mais pas des croisières maritimes internationales.

Mais pourquoi l'exécutif procède à un tel assouplissement, alors que la phase 3 du déconfinement n'est pas encore amorcée ? "L’amélioration de la situation sanitaire permet en effet de lever certaines interdictions à condition que chacun maintienne une posture vigilante face à l’épidémie, a fortiori pendant la période estivale", indique le communiqué. 

En revanche, certains établissements et événements sont jugés trop à risque pour pouvoir reprendre leurs activités. C'est le cas des boîtes de nuit, des foires, expositions et salons, dont la réouverture est repoussée à la rentrée de septembre, sans autre précision.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas ces dernières 24 heures

"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

Restaurants : les solutions envisagées pour les rouvrir

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Lire et commenter