Les procédures de demande d'asile toujours plus longues, déplorent des associations

Les procédures de demande d'asile toujours plus longues, déplorent des associations
Population

RÉFUGIÉS - En 2019, le délai de traitement des dossiers de demande d'asile a été en moyenne de 325 jours, soit 18 de plus qu'en 2018, selon un rapport publié samedi 20 juin à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés.

En cette journée mondiale des réfugiés, c'est l'occasion pour les associations d'alerter sur les conditions d'accueil en France. Dans son rapport annuel publié ce samedi 20 juin, Forum réfugiés-Cosi indique que les procédures de demande d'asile sont de plus en plus longues. En 2019, le délai d'instruction global à l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) et à la Cour nationale du droit d'asile (CNDA) a été en moyenne de 325 jours, soit 18 de plus qu'en 2018. 

Parfois, jusqu'à 13 mois peuvent s'écouler entre l'entrée dans la procédure et la décision définitive, alors même qu'Emmanuel Macron avait eu pour promesse de campagne de réduire l'examen des demandes d'asile. Depuis, cette promesse s'est transformée en loi, la loi asile et immigration promulguée le 10 septembre 2018 visant à réduire à 6 mois en moyenne les délais d'instruction de la demande d'asile et à faciliter la reconduite à la frontière pour les personnes déboutées.

Des rassemblements partout en France

"La réduction des délais, je l'ai toujours considérée comme l'un des droits fondamentaux des demandeurs d'asile, qui sont déjà dans la précarité et l'angoisse", a déclaré Pascal Brice, ancien directeur de l'Ofpra et contributeur du rapport, lors d'une visioconférence organisée par Forum réfugiés-Cosi. Et pour Matthieu Tardis, chercheur à l'Institut français des relations internationales (Ifri), "le DNA (dispositif national d'accueil, ndlr) reste sous-dimensionné", malgré près de 100.000 places d'hébergements disponibles. Résultat, "moins de la moitié des demandeurs d'asile est hébergée dans le dispositif national d'accueil et les situations de campements de rue perdurent". 

L'Ofrpa a enregistré 132.826 demandes d'asile en 2019, une hausse de 7,4 % par rapport à 2018, selon un rapport. Dans le détail, 101.513 premières demandes d’asile ont été effectuées et 8.904 ont été renouvelées. 

A l'occasion de cette journée mondiale, plusieurs rassemblement doivent avoir lieu ce samedi partout en France en soutien aux personnes en situation irrégulière. A Paris, deux manifestations ont été autorisées, avoir pour lieu de départ place de la Nation : l'une est une "Marche pour la régularisation de tous les sans-papiers et migrants, la fermeture des CRA et le logement pour tou.te.s", tandis que l'autre intervient "pour la régularisation des sans-papiers en France".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent