De nouveaux tags "antisémites et antimigrants" retrouvés sur la façade d’une mairie alsacienne

Population
DirectLCI
DÉGRADATIONS - Plusieurs inscriptions "antisémites et antimigrants" ont été retrouvées, mercredi 8 mai, sur la façade d'une mairie de Dieffenbach-lès-Woerth dans le Bas-Rhin. Une région où ces actes se sont multipliés ces derniers mois.

Un habitant les a découverts avec effroi mercredi 8 mai au matin en se rendant à la mairie. Des tags à caractère "antisémites et antimigrants" ont été inscrits sur la  façade de la mairie de Dieffenbach-lès-Woerth, une petite ville au nord de Strasbourg et d'Haguenau. Non visibles depuis la rue, ils mettaient en avant des messages équivoques, comme "Immigrés, rentrez chez vous". Un graffiti accompagné de deux inscriptions antisémites, selon France Bleu qui rapporte les faits.


Choqué par ces écrits, le maire, Alphonse Atzenhoffer, devait porter plainte ce jeudi matin, ont indiqué les gendarmes. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de Wissembourg.

Actes en hausse

L'Alsace, en particulier le Bas-Rhin et le Haut-Rhin sont confrontés à une recrudescence des graffitis et dégradations à caractère antisémite et raciste depuis plusieurs mois maintenant. Des inscriptions similaires ont été retrouvées entre autres sur les mairies d'Ebermunster ou Heiligenberg, devant une école maternelle et sur les murs d'une ancienne synagogue à Mommenheim.


Le 29 avril, le domicile de l'élue du Bas-Rhin, Danielle Dilligent, vice-présidente du conseil départemental, avait lui aussi été taggé. Dans le cimetière juif de Quatzenheim, au nord-ouest de Strasbourg, 96 tombes avaient été recouvertes de croix gammées le 19 février, tandis que celui de Herrlisheim, au nord-est de la ville, a été souillé de graffitis antisémites le 11 décembre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter