Disparition de Steve à Nantes : Macron se dit "très préoccupé par cette situation"

Population
RÉACTION - Interrogé samedi matin par LCI en marge d'une "déambulation" sur les routes du Tour de France, Emmanuel Macron s'est déclaré "très préoccupé" au sujet de la disparition de Steve Maia Caniço, le 21 juin dernier à Nantes. Le jeune homme était tombé dans la Loire alors que la police cherchait à mettre fin à un rassemblement dans le cadre de la Fête de la musique.

C'est la première fois qu'il s'exprime sur cette affaire. Alors qu'Emmanuel Macron allait à la rencontre du public ce samedi 20 juillet à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) lors du Tour de France, le président de la République a répondu à LCI au sujet de la disparition de Steve Maia Caniço en juin dernier à Nantes : "Je suis très préoccupé par cette situation", a déclaré le chef de l'Etat (voir vidéo ci-dessus).


Face aux micros, Emmanuel Macron a par ailleurs demandé à ce "que l'enquête soit conduite jusqu'à son terme et que la transparence soit faite. C'est très important." Tout en demandant à ce que "la clarté soit faite", le locataire de l'Elysée a rappelé que le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a demandé une inspection "dès les jours qui ont suivi" l'incident - le 23 juin exactement, confiée à l'IGPN. 


Une mise au point qui intervient à un moment où l'affaire prend un tour politique. Le résident de la place Beauvau fait notamment l'objet de critiques de la part de l'opposition, qui lui reproche sa discrétion sur cette affaire. "C'est un sujet qui ne doit pas faire l'objet de polémiques (...) parce qu'il y a des enquêtes et que dans notre pays, c'est l'Etat de droit qui doit toujours primer", a répondu le premier flic de France à ses détracteurs, vendredi, lors d'un déplacement en Eure-et-Loir.

Une marche en musique samedi après-midi

Cela fait bientôt un mois que Steve Maia Caniço a disparu. Un rassemblement est prévu ce samedi à 15h30 sur le Quai Wilson à Nantes. Organisé par les proches de Steve qui souhaitent une marche en musique neutre, le rendez-vous prévoit aussi une chaîne humaine et des prises de parole. "Personne ne doit tomber dans l'oubli. Les coupables doivent être jugés ! Nous demandons justice pour Steve !", peut-on lire sur la page de l'événement publié sur Facebook. 


La disparition de Steve Maia Caniço fait quant à elle l'objet d'une information judiciaire, pilotée par un juge d'instruction. Une trentaine d'auditions ont été réalisées à Nantes mais c'est désormais la police judiciaire de Rennes qui a repris la main. Sa famille s'est depuis constituée partie civile. "Ce sont d'abord des gens qui souffrent terriblement parce que leur fils est tombé dans la Loire et ils n'ont pas le corps", confie Cécile de Oliveira, leur avocate.

Le jeune homme de 24 ans n'a plus donné signe de vie depuis une soirée organisée durant la Fête de la musique sur l'île de Nantes. Une soirée durant laquelle la police est intervenue pour demander aux organisateurs de couper le son. La situation a alors dégénéré et plusieurs jeunes sont tombés dans la Loire. Quatorze personnes ont été repêchées par les secours. Steve, lui, reste depuis introuvable.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter