Distanciation au restaurant, masque dans les transports : ces règles qui ne vont pas disparaître tout de suite

Distanciation au restaurant, masque dans les transports : ces règles qui ne vont pas disparaître tout de suite
Population

ÉPIDÉMIE - Tout en annonçant une accélération du déconfinement, notamment la réouverture totale des cafés et restaurants dès ce lundi, les autorités maintiennent un ensemble de mesures pour éviter que le coronavirus reviennent en force sur le territoire.

La "page du premier acte de la crise" est-elle complètement "tournée" ce lundi ? C'est en tout cas la conviction du chef de l'Etat, Emmanuel Macron détaillant dimanche soir devant 23 millions de français les mesures prises pour accélérer le déconfinement. Il n'empêche : un certain nombre d'interdits demeurent. 

Lire aussi

Une distanciation sociale maintenue pour les restaurants

En annonçant le passage au vert de l'ensemble du territoire national – à l'exception de la Guyane et Mayotte -, le chef de l'Etat permet aux restaurateurs d'Ile-de-France de rouvrir leurs salles. Quelques impératifs restent cependant en vigueur : les règles de distanciations sociales sont en effet maintenues. Les clients devront donc être espacés d'un mètre minimum. Un maximum de 10 personnes par table est à observer. Il ne sera par ailleurs pas possible de consommer debout au comptoir. Ce qui n'est pas du goût de nombreux restaurateurs. Pour Gabin Jarry, patron de la pizzeria Rivoluzione à Paris, qui témoignait sur TF1, pouvoir rouvrir demain "c'est réjouissant mais on n'est pas encore tiré d'affaire" : "il ne faut pas oublier qu'on conserve la distanciation d'un mètre qui réduit notre capacité d'accueil et automatiquement qui réduit notre chiffre d'affaires. Et nous, on conserve les mêmes loyers" à payer.

Lire aussi

Une distanciation physique moins contraignante mais toujours présente à l'école

Les crèches, écoles et collèges fonctionneront à plein à partir du 22 juin. Si le protocole sanitaire sera allégé, certaines règles seront toujours en place. "L'allègement fondamental sera celui de la distanciation physique qui sera désormais moins contraignante", a dit Jean-Michel Blanquer sur Europe 1. Il faudra respecter une distance d'"un mètre latéral entre chaque élève", et non plus de 4m2 par élève. "Dans les écoles élémentaires et les collèges, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face", explique un décret publié lundi matin.

Lire aussi

Le masque toujours obligatoire dans les transports en commun

Supprimer l'attestation employeur pour se déplacer dans les transports en commun. C'était un souhait de Valérie Pécresse, président de la région Ile-de-France. Le voici réalisé par le secrétariat d'Etat aux Transports, ce lundi : à partir du 16 juin, cette attestation ne sera plus obligatoire pour circuler aux heures de pointe. En revanche, le port du masque  "devra rester obligatoire encore plusieurs semaines, vraisemblablement jusqu'aux départs en vacances, à la mi-juillet, pour protéger tout le monde", a déclaré ce lundi Valérie Pécresse.

Sur son site, la région Ile-de-France apporte des précisions, ajoutant que le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, les taxis et les voitures de transport avec chauffeur (VTC) depuis le 11 mai 2020". Le non-respect du port de masque est passible d’une contravention de 135 euros. Par ailleurs, il est préconisé dans l'espace public "quand la distance de 1 m ne peut pas être respectée entre soi et les autres."

Lire aussi

Encore un peu de patience pour les cinémas

Pas de feu vert immédiat pour les salles obscures. Les cinémas pourront rouvrir le 22 juin sur l'ensemble du territoire, comme l'avait précédemment annoncé le Premier ministre. Les modalités précises de réouverture n'ont pas encore été détaillées. 

Concernant les salles de théâtre, jusqu'à présent fermées en Ile-de-France, elles peuvent rouvrir immédiatement, avec port du masque obligatoire.

Les sports collectifs toujours suspendus

Les équipements et salles de sport qui le veulent peuvent rouvrir dès ce lundi dans toute la France. Mais le masque y sera obligatoire, sauf durant la pratique sportive. Les sports collectifs et de contact restent interdits au moins jusqu'à la phase 3.

Des protocoles sanitaires pour les parcs d'attractions

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les parcs d'attractions sont autorisés à accueillir un maximum de 5.000 personnes en simultané. Chaque parc doit toutefois installer un protocole sanitaire strict dans son enceinte.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent