Dons pour Notre-Dame : les (très) gros chèques commencent à tomber

Population

Toute L'info sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

NOTRE-DAME - Après l'incendie qui a ravagé la cathédrale le 15 avril dernier, les grandes fortunes avaient fait des promesses de dons d'un montant total dépassant les 850 millions d'euros. Cinq mois plus tard, à une semaine d'écart, les milliardaires Arnault et Pinault ont finalement signé leur convention de mécénat, dotant la Fondation Notre-Dame de 300 millions d'euros.

Avec l'automne sont arrivées de bonnes nouvelles pour Notre-Dame de Paris : 300 millions d'euros de promesses de dons ont été concrétisées en quelques jours. Les milliardaires Bernard Arnault et François Pinault ont signé des conventions de mécénat, cinq mois après leurs déclarations lors de l'incendie qui a ravagé la cathédrale.

Mais pourquoi avoir attendu cinq mois ? Selon la Fondation Notre-Dame, les mécènes ont dû attendre que la convention définissant le cadre de la collaboration entre le Ministère de la Culture et la fondation en question soit adoptée. Puisqu'elle a été signée le 29 juillet dernier, les deux hommes d'affaires auraient simplement pris rendez-vous à la rentrée pour rendre leur engagement pérenne.

Deux signatures, 300 millions

Mardi 24 septembre, Bernard Arnault a donc signé une convention de mécénat portant sur 200 millions d'euros pour la restauration de Notre-Dame. La première fortune de France a fait ce don au nom de la famille Arnault et de son groupe de luxe LVMH.  "Nous finançons une partie de la reconstruction et nous allons suivre le programme établi par l’Etat. Nous sommes là pour aider et financer la rénovation de ce monument extraordinaire. Notre-Dame restera Notre-Dame", a-t-il alors déclaré solennellement.

Ce mardi 1er octobre, c'était au tour de François Pinault et de son fils François-Henri de rencontrer l'archevêque de Paris, Monseigneur Michel Aupetit. Ils ont signé les documents concrétisant leur promesse de dons de 100 millions d'euros pour Notre-Dame de Paris. "Le 15 avril, à onze heures du soir, on regardait les images de la cathédrale en feu, on s'est concertés et on a décidé de ce don", a raconté l'homme d'affaires, assurant qu'il avait rendu son geste public uniquement pour "en entraîner d'autres". 

A l'inverse des autres dons, ces énormes montants ne sont directement versés à la Fondation ou à l'Etat : l'argent sera débloqué au fur et à mesure des demandes et en fonction des travaux. Le 20 juin, une première tranche de 10 millions d'euros avait notamment été versée par la famille Pinault pour les travaux de sécurisation de la cathédrale. Le fondateur du groupe Kering a cependant précisé que la somme destinée à la Fondation Notre-Dame, serait versée dans son intégralité même dans le cas où la restauration du monument s'avérerait moins coûteuse que prévu.

140 dons par semaine encore actuellement

Au 30 septembre, la Fondation Notre Dame a recueilli 380 millions d'euros, de dons déjà reçus et de promesses "concrétisées", à l'image des récentes signatures de M. Arnault et M. Pinault. Depuis l'ouverture de son Fonds le 17 avril, plus de 46 000 particuliers, 60 entreprises et 29 collectivités publiques françaises et étrangères ont participé. Dans le cadre de la souscription nationale lancée pour Notre-Dame, deux autres fondations - la Fondation du patrimoine et la Fondation de France - ainsi que le Centre des monuments nationaux, ont également été désignés pour gérer la collecte. A ce jour, 31 millions ont été dépensés dans les travaux de consolidation. 

Pour Monseigneur Aupetit, "ces contributions sont évidemment majeures pour ce chantier – peut-être celui du siècle – en tout cas qui nécessite un soin très grand et des moyens considérables". L’archevêque de Paris, également Président de la Fondation, a tenu a communiquer sa " vive et profonde reconnaissance à ces grands entrepreneurs, tout comme à la multitude des autres donateurs qui contribuent à cette restauration". 

Lire aussi

Par dessus tout, la Fondation "tient à saluer l’importance et la régularité que représentent quelque 140 dons de particuliers chaque semaine qui continuent de lui parvenir." Reste à savoir quand arrivera le reste des plus de 850 millions d'euros promis par les grandes fortunes en avril dernier.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter