Elevage insalubre de canards révélé par L214 : tous les sites de l'exploitant fermés

Vidéo choc d'un élevage de canards : l'Etat ordonne la fermeture d'un bâtiment
Population

CONDITION ANIMALE - Suite à la publication d'une nouvelle vidéo de l'association de défense des animaux L214 mettant en cause les conditions de vie dans un élevage de canards à Lichos, les préfectures des Pyrénées-Atlantiques et des Landes ont annoncé la fermeture de tous les sites de l'exploitant.

C'est le dernier scandale L214 : la révélation de la dangereuse insalubrité d'un site de reproduction de canards destinés à la production de foie gras, dans les Pyrénées-Atlantiques. "Rarement, dans un élevage, les images ont été aussi révoltantes et répugnantes", estime l'association, pourtant témoin habituée de la souffrance animale. Dans l'enquête mise en ligne pour dénoncer les installations du Couvoir du Cousin, à Lichos, les militants décrivent des cadavres de canards "décomposés", un épais "flot d'excréments" qui "déborde à l'extérieur", des asticots, rats qui "prolifèrent".

Les éleveurs dénoncent un montage mensonger

Jeudi matin, quelques heures après la sortie des images obtenues grâce "un lanceur d'alerte" selon L214, les éleveurs ont contre-attaqué. Dans un entretien accordé à France Bleu Pays Basque, Aurore Vidal, co-propriétaire des lieux, dénonce un "montage vidéo mensonger et malhonnête". Elle assure "ne pas reconnaître" son installation dans cette vidéo, accuse l'association d'avoir "payé une personne en difficulté financière pour se procurer ces images" et partage son intention de poursuites en diffamation.

Mais deux jours après la publication des images chocs et de la pétition réclamant "la fermeture urgente et définitive du site et un audit généralisé de l’ensemble des élevages de reproducteurs et couvoirs de la filière foie gras", l'association de défense des animaux a en partie été entendue.

La fermeture est annoncée après contrôles de l'Etat et de vétérinaires

Dans le cadre d'une enquête diligentée par le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, les services de l'Etat ont constaté plusieurs "non-conformités au plan sanitaire et en matière de protection animale" lors d'une visite ce vendredi. La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a "décidé de mettre en demeure l’exploitant et de suspendre toute activité" sur le site où ont été tournées les images, à Lichos. La préfecture ajoutait alors que les "services vétérinaires compétents ont organisé la prise en charge des canards restant sur l’exploitation".

Insuffisant pour L214. Après l'annonce par les autorités qu'elles fermaient l'activité de ce seul bâtiment - sur les quatre de l'exploitation - mis en cause, l'association s'est insurgé dans un nouveau communiqué. "Les canards ont simplement été transférés dans un autre bâtiment de l'exploitation", dénonce les défenseurs de la cause animale. "Est-il acceptable de laisser ces oiseaux entre les mains des responsables de cette situation désastreuse et de laisser ces derniers poursuivre leur activité ?"

Lire aussi

Après une autre série de contrôle dans la journée, la préfecture des Landes a également annoncé une mesure de fermeture administrative de deux sites appartenant au même exploitant dans ce département. Ces visites "ont permis de constater l’existence d’un site non-déclaré et d’un site déclaré sans activité mais dont l’état d’abandon fait peser des risques sanitaires et pour l’environnement", précise la préfecture.

Vendredi soir, l'ensemble des exploitations dans les Pyrénées-Atlantiques ainsi que dans les Landes de cet éleveur de canards ont été fermées, ont annoncé les deux préfectures dans un communiqué.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

EN DIRECT - Covid-19 : "Cette vague sera beaucoup plus dévastatrice pour les hôpitaux"

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent