En 2019, les automobilistes parisiens ont perdu 163 heures à cause des bouchons

Embouteillages : ils vous font perdre une semaine par an
Population

CONGESTION - Le taux d'embouteillage moyen des automobilistes de la région parisienne n'a jamais été aussi élevé qu'en 2019.

Si le temps est un bien précieux, les automobilistes franciliens n'en ont jamais autant perdu qu'en 2019. C'est ce que révèle la dixième édition de l'étude mondiale TomTom Traffic Index, que publie Le Parisien ce mercredi, selon laquelle ils ont perdu, en 2019, 163 heures sur les routes d'Île-de-France à cause des embouteillages, soit cinq heures de plus qu'en 2018. Plus largement, en France, le taux d'embouteillage moyen, "calculé à partir d'un indice donnant le temps supplémentaire passé au volant par rapport à celui d'une circulation fluide", est passé, en un an, de 36 à 39%.

Lire aussi

Au classement des villes les plus touchées  Paris arrive, sans surprise, en tête. Suivent Marseille, Bordeaux, Grenoble et Lyon, où l'on a passé, en moyenne sur l'année, 142 heures dans les bouchons. Il est cependant à noter que la capitale française, particulièrement impactée par des travaux (notamment pour construire des pistes cyclables) et la grève récente des transports en commun, est la 4e ville la plus embouteillée d'Europe (derrière Dublin, Athènes et Edimbourg), et la 42e du monde.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent