Moustiques tigres : 18 cas de dengue en Paca, opération de démoustication mardi en Dordogne

Population
PROLIFÉRATION - Près de vingt contaminations à la dengue et une probable au chikungunya ont été recensées en Provence-Alpes-Côte d’Azur tandis qu'une commune de Nouvelle-Aquitaine sera traitée par l'Agence régionale de santé dès la semaine prochaine après qu'une personne contaminée y a séjourné ces derniers jours.

La prolifération des moustiques tigres dans le sud de la France a entraîné 18 contaminations à la dengue en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et une probable  au chikungunya, a annoncé l'agence régionale de santé, tandis qu'aucun cas de zika n’a été détecté pour l’heure.


"Ce sont uniquement des cas importés, pas autochtones. C’est quelque chose qui arrive tous les ans, il ne faut pas dramatiser", a tempéré l’ARS, alors que l’île de la Réunion est actuellement touchée par une épidémie. Et de préciser :  "On parle de cas autochtone quand une personne a contracté la maladie sur le territoire national et n’a pas voyagé en zone contaminée dans les 15 jours précédents le début de ses symptômes".

Alors que la région est coutumière de ces épisodes de prolifération, l'Agence a rappelé les mesures de précaution de rigueur à commencer par la suppression fortement conseillée de toutes les réserves d’eau stagnantes en extérieur.


De son côté, l'ARS Nouvelle-Aquitaine organisera une opération de démoustication mardi prochain sur la commune de Bergerac, en Dordogne, après qu'une personne contaminée par la dengue y a séjourné pendant quelques jours. Objectif ? "Éliminer tous les moustiques tigres présents dans les lieux fréquentés par le cas de dengue" car ces moustiques tigres pourraient être infectés par la dengue s'ils ont piqué cette personne, précise l'Agence citée par France Bleu.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter