EN DIRECT - Gilets jaunes, black blocs : après les violences, 16 manifestants interdits de paraître à Paris pendant 6 mois

Population

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

MANIFESTATIONS - Alors que Gilets jaunes, marcheurs pour le climat et syndicalistes opposés à la réforme des retraites avaient annoncé leur mobilisation partout en France, des tensions ont émaillé les manifestations à Paris, avec des affrontements entre police et black blocs.

Live

BILAN DES GARDES À VUE :


158 individus dont 157 majeurs ont été placés en garde a vue en marge des manifestations de ce samedi 21 septembre :

- 19 ont été déférés devant le délégué du procureur en vue d'un rappel a la loi. Parmi eux, 16 se sont vus notifier une interdiction de paraître a Paris pendant une durée de 6 mois

- 26 ont fait l'objet d'un rappel a la loi . 105 gardes a vue sont toujours en cours.

" 1 MILLIARD D'EUROS" DE PERTE


Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, la filière Cafés-hôtels-restaurants estime avoir perdu 1 milliard d'euros. 

LAURENT NUNEZ 


Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur a félicité les forces de l'ordre ce dimanche. 

PARIS


Quelques manifestants de la marche pour le climat sont encore rassemblés place de la Bastille ce samedi soir, tandis que plusieurs témoins rapportent que le calme est revenu aux abords des Champs-Elysées. 

CHAMPS ELYSEES

CHAMPS ELYSEES


Les tensions sont vives ce samedi soir aux abords des Champs Elysées, où des manifestants répondant à des appels sur les réseaux sociaux pour une "nuit des barricades" s'opposent aux forces de l'ordre.

PARIS


Plusieurs témoins évoquent des tensions qui viennent de reprendre dans le secteur des Champs Elysées. Des gaz lacrymogène sont ont été tirés, et de nombreuses boutiques fermées.

EN IMAGES


Le récit de cette journée sociale sous haute tension.

PARIS


Le cortège de la marche pour le climat, qui était sur le pont de Tolbiac, est désormais en route pour la place de la Bastille. Les CRS laisse passer le cortège, désormais plus calme.

REACTION

BILAN


D'autres marches ont eu lieu en France, en général dans le calme. A Lyon, environ 5.000 personnes se sont rassemblées, selon la préfecture du Rhône. A Strasbourg, ils étaient 3.600, selon la police. A Bordeaux, quelque 750 "gilets jaunes" (selon la préfecture) ont commencé à défiler avec la manifestation pour le climat avant de prendre une autre direction au bout de 500 mètres.


Au total, les ONG revendiquent plus de 150.000 manifestants dans toute la France.

BILAN


Dernier bilan à Paris : 164 personnes avaient été interpellées à 19H30, dont 111 ont été placées en garde à vue, et 395 verbalisées car se trouvant dans une zone interdite aux manifestions, selon la préfecture de police.

Urgent

PARIS


99 personnes sont actuellement en garde à vue à Paris, selon la préfecture. Au total, 163 personnes ont été interpellées. Avant la Marche sur le climat, la capitale a été le théâtre de rassemblements de petits groupes de "gilets jaunes", notamment dans le quartier des Champs-Elysées interdit par les autorités aux manifestations.

PARIS


Les heurts se concentrent actuellement au parc de Bercy, où les forces de l'ordre font face à des manifestants.

BILAN


Nouveau bilan à 18h00 à Paris : 163 interpellations, et 395 verbalisations.

PARIS

BILAN


Le cabinet indépendant Occurrence a dénombré 15 200 manifestants dans le cortège de la Marche pour le climat à Paris. La préfecture de police a quant à elle dénombré 16.000 manifestants.  Les organisateurs, eux, estiment ce nombre à 50.000.

Urgent

PARIS


Nouveau bilan à 17 heures sur Paris : 152 personnes interpellées, et 302 verbalisations.

PARIS


La préfecture de police, qui signale la présence dans le cortège de quelque 1000 individus à risque "de l'ultra gauche et de 'l'ultra jaune'", indique que 137 interpellations ont eu lieu à Paris, entraînant au moins 90 gardes à vue. 224 personnes ont par ailleurs été verbalisées pour manifestation interdite. 

PARIS


Des incidents sont toujours en cours en marge de la manifestation pour le climat, vers les Gobelins (Paris XIII). Des poubelles sont actuellement en flammes. Selon la préfecture, le black bloc s'est reconstitué au sein de la Marche pour le climat.

PARIS


La préfecture annonce un nouveau bilan : à 16h00, le bilan est de 137 interpellations et 224 personnes verbalisées.

MARCHE POUR LE CLIMAT


Alors que les organisateurs de la marche pour le climat ont demandé aux participants de se retirer, la préfecture de police annonce que le cortège est reparti. "En étroite collaboration avec les organisateurs, les #FDO ont veillé à ce que la #MarchePourLeClimat reparte sur son parcours prévu, et dans le calme", a tweeté la préfecture.

PARIS


Eric Drouet, l'une des figures du mouvement des Gilets jaunes, a été verbalisé à deux reprises pour participation à une manifestation non autorisée, selon une source policière. 

BLACK BLOCS DANS LA MARCHE POUR LE CLIMAT

MARCHE POUR LE CLIMAT


Des organisateurs de la manifestation, Greenpeace et Youth For Climate, demandent aux participants de quitter le cortège.

BLACK BLOCS DANS LA MARCHE POUR LE CLIMAT


Selon nos informations, il y a environ 1.000 individus à risques, issus de la mouvance ultra gauche ou des Gilets jaunes. Pour l'instant, deux commerces ont été dégradés par des trottinettes lancées contre les vitrines.

BLACK BLOCS DANS LA MARCHE POUR LE CLIMAT


La situation est très confuse aux alentours du jardin du Luxembourg, où un scooter a notamment été incendié vers le boulevard Saint Michel. 


Selon les autorités, un cortège de militants radicaux "black bloc" s'est constitué au sein de la marche dont le départ était prévu à 14H30. "Exactions en cours par des individus violents. Les #FDO (forces de l'ordre) interviennent et répliquent avec des moyens lacrymogènes. Désolidarisez-vous des groupes à risques", a tweeté la préfecture. Ces militants radicaux seraient environ 150, selon une source proche du dossier.

VIDÉO - DES BLACK BLOCS DANS LE CORTÈGE DE LA MARCHE POUR LE CLIMAT

BLACK BLOCS

BLACK BLOCS


La préfecture de police de Paris indique que les premières "exactions" de militants black blocs ont eu lieu au sein de la marche pour le climat.

MARCHE POUR LE CLIMAT


Des gaz lacrymogènes sont tirés au sein de la marche pour le climat à Paris, selon la journaliste de LCI présente au coeur du cortège. Les premiers incidents sont constatés.

VIDÉO - GILETS JAUNES : LE RÉSUMÉ DES ÉVÉNEMENTS DE LA MATINÉE

TROIS DÉFILÉS SIMULTANÉS


Actuellement, trois manifestations ont lieu simultanément à Paris : celles des Gilets jaunes, toujours présents près des Champs-Elysées ; celle contre la réforme des retraites à l'appel de Force ouvrière ; et la marche pour le climat (actuellement dans le 6e arrondissement).

123 INTERPELLATIONS


123 interpellations ont eu lieu à Paris depuis ce matin. 174 personnes ont été verbalisées.

MARCHES POUR LE CLIMAT


Partout en France cet après-midi ont lieu des marches pour le climat. 

A Paris, des Gilets jaunes ont prévu de rejoindre le cortège en fin de journée, à son arrivée au parc de Bercy.

FO DÉFILE CONTRE LES RETRAITES


La manifestation contre la réforme des retraites, à l'appel du syndicat Force ouvrière, a pris le départ dans le 7e arrondissement de la capitale, près des Invalides.

106 INTERPELLATIONS


Selon un nouveau bilan, à 13 heures, 106 personnes ont été interpellées à Paris.

90 INTERPELLATIONS


Le nombre d'interpellations a encore été revu à la hausse avec désormais 90 interpellations à Paris à 12 heures selon les derniers chiffres communiqués par la préfecture de police à LCI.

CHAMPS-ELYSÉES


Des Gilets jaunes (toujours sans gilets jaunes) ont réussi à investir la chaussée de l'avenue des Champs-Elysées.

Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour essayer de les disperser.

OBJETS CONFISQUÉS

RODRIGUES ET NICOLLE


Jérôme Rodrigues et Maxime Nicolle ont tenté d'accéder aux Champs-Elysées mais ont été repoussés par les forces de l'ordre.

"Je suis censé couvrir la manifestation générale (...) mais je me fais repousser" explique Maxime Nicolle à LCI, qui se reconvertit dans le journalisme.

Comme l'ensemble des Gilets jaunes aujourd'hui, les deux hommes ne portent pas leur gilet.

65 INTERPELLATIONS


65 personnes ont été interpellées à Paris à 11h30, 13 verbalisées et 1249 contrôlées, selon la préfecture de police.

VIDÉO - TENSIONS À PARIS


Comme l'a constaté le journaliste de LCI sur place, des tensions ont eu lieu entre les manifestants et les forces de l'ordre dans le 9e arrondissement de la capitale.

39 INTERPELLATIONS


A 11 heures, la préfecture de police de Paris a procédé à 39 interpellations et 10 verbalisations sur les Champs-Elysées.

30 INTERPELLATIONS


Le nombre d'interpellations est de 30, à 10 heures à Paris, indique la préfecture de police à LCI.

GAZ LACRYMOGÈNES


Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène près de la gare Saint-Lazare, à Paris.

9 INTERPELLATIONS


Selon les informations de LCI, obtenues auprès de la préfecture de police de Paris, 9 interpellations ont déjà eu lieu ce matin à Paris, ainsi que 596 contrôles et 4 verbalisations.

PLACE DE LA MADELEINE


Comme prévu, des Gilets jaunes se sont rassemblés place de la Madeleine à Paris ce matin. Mais le secteur étant interdit aux manifestations, ils sont évacués par les forces de l'ordre. 

JOURNÉES DU PATRIMOINE


Les manifestations prévues ce samedi à Paris perturberont les journées du Patrimoine. Certains monuments ou institutions de la capitale n'ouvriront d'ailleurs pas leurs portes.

À QUOI S'ATTENDRE ?

Gilets jaunes, black bloc, écolos... : Paris sous tension ce samedi, 7500 forces de l'ordre mobilisées

Gilets jaunes, black bloc, écolos... : Paris sous tension ce samedi, 7500 forces de l'ordre mobilisées
Infos précédentes

Faut-il craindre un retour des violences dans les rues de la capitale ?  Ce samedi, des milliers de personnes sont attendues à Paris. Si elles ont décidé de manifester pour des causes différentes - Gilets jaunes, climat, retraites - certaines ont prévu de converger sous des bannières communes. Et dans ces cortèges pourraient se glisser quelques black blocs. Pour assurer la sécurité et maintenir l'ordre, 7500 forces de l'ordre seront mobilisées, autant que le 1er mai dernier, a précisé le préfet de police de Paris Didier Lallement.

La mobilisation débutera tôt, puisque certains défenseurs du climat et des Gilets jaunes avaient prévu de se rencontrer à 9 heures place de la Madeleine, et les Gilets jaunes souhaitaient se retrouver à 10 heures sur les Champs-Elysées. Mais les rassemblements dans ces quartiers ont été interdits, tout comme autour de l'Assemblée nationale, de l'Hôtel de Matignon, du Trocadéro, de la Tour Eiffel, du Sénat, de Notre-Dame-de-Paris, et des bois de Vincennes et de Boulogne.

A 13 heures, une "marche pour le climat et la justice sociale" partira du jardin du Luxembourg en direction du parc de Bercy, à l'appel de nombreuses ONG. A 13h30 partira du métro Duroc une manifestation à l'appel de FO contre la réforme des retraites.

Des journées du patrimoine sous haute tension

Ces actions sont prévues alors que ce week-end est également celui des journées du Patrimoine. Par mesure de précaution, plusieurs monuments resteront fermés, comme l'Arc de triomphe, les musées des Petit et Grand Palais et le ministère de l'Education nationale. L'Elysée ne sera accessible que sur réservation.

Des dizaines de mobilisations sont également prévues partout en France.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter