EN DIRECT - Tempête Alex dans le Sud-Est : 5 morts, 2 corps à identifier et 9 disparitions inquiétantes

EN DIRECT - Tempête Alex dans le Sud-Est : 5 morts, 2 corps à identifier et 9 disparitions inquiétantes
Population

INTEMPÉRIES - Après le passage de la tempête Alex, un arrêté de catastrophe naturelle a été publié pour 55 communes des Alpes-Maritimes et une vingtaine en Bretagne. Cinq décès sont pour l'heure attribués aux crues dévastatrices, un bilan encore provisoire. Suivez les dernières informations.

Live

BILAN : LES PRÉCISIONS DU PARQUET


Le bilan provisoire des crues des Alpes-Maritimes, repris en main par le parquet de Nice compte-tenu du difficile travail d'identification, fait désormais état de sept corps retrouvés, dont cinq sont avec certitude attribués aux intempéries.


"Le bilan est de sept corps retrouvés dont cinq ont pour origine la tempête et deux une cause indéterminée", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Nice, Xavier Bonhomme, s'appuyant sur "les examens légaux effectués à ce jour" pour établir ce nouveau décompte.


Les pompiers évoquent aussi sept morts dans leur dernier point, sans plus de détails.


Le magistrat souligne que ce bilan "reste bien sûr provisoire à ce stade".


S'agissant des personnes disparues, les pompiers évoquent désormais neuf "disparitions inquiétantes" et non plus neuf disparus et 13 supposés disparus.

Urgent

UN CORPS RETROUVE EN MER


Une semaine après les crues catastrophiques dans les Alpes-Maritimes, le décompte macabre se poursuit avec un 6ème corps découvert dans l'embouchure du Var, ont annoncé les pompiers. Ce corps a été repêché en mer jeudi, avant d'être identifié vendredi comme étant une victime récente des crues et non un cadavre exhumé d'un des cimetières ravagés par les eaux, ont précisé les pompiers. Neuf personnes sont toujours portées disparues et 13 sont supposées disparues.


Des levées de doutes sont aussi en cours pour des centaines de signalements, selon Charles-Ange Ginesy, président du Conseil départemental dont les élus se sont réunis vendredi en session extraordinaire.


Par ailleurs, une minute de silence a été observée à la mémoire du capitaine de sapeur-pompiers Bruno Kohlhuber, 49 ans, dont le corps a été identifié jeudi. Il avait été emporté par les eaux aux premières heures de la catastrophe avec un jeune pompier volontaire Loïc Millo, qui n'a pas encore été retrouvé.

CONSTRUCTIONS


Les travaux de reconstruction s'annoncent immenses dans les vallées de Vésubie et de Roya, frappées de plein fouet par la tempête Alex. Les inondations y ont détruit des infrastructures. Il faudra donc rebâtir, mais où ? Et surtout, de quelle manière ?

BILAN JEUDI SOIR


Le bilan des pompiers, un temps annoncé à 6 morts, a été rectifié à 5 décès en début de soirée. Neuf personnes sont par ailleurs portées disparues, et 13 supposées disparues. 


Les 1260 personnes ont été mises à l'abri depuis le début de l'épisode, dont 798 par hélicoptère.


Trois village sont toujours sans accès : Fontan, Tende et la Brigue.

POMPIER RETROUVÉ MORT : L'HOMMAGE DE DARMANIN


Le ministre de l'Intérieur a posté un message de condoléances sur twitter après la découverte du corps du capitaine de sapeur-pompier disparu vendredi dernier lors des crues. 

Urgent

LE BILAN S'ALOURDIT, LE CORPS D'UN POMPIER RETROUVÉ


Le corps d'un pompier a été découvert ce jeudi ce qui porte à 5 morts le bilan de ces crues catastrophiques. Il s'agit du corps du capitaine de sapeur-pompiers disparu dans les Alpes-Maritimes vendredi dernier. L'homme âgé de 49 ans a été retrouvé dans la rivière Var, ont indiqué les  pompiers de Alpes-Maritimes. 

Tempête dans les Alpes-Maritimes : ce que l'état de catastrophe naturelle change pour les sinistrés

AVALANCHE DE PIERRES A MALAUSSENE


La tempête Alex a provoqué une coulée de boue et de pierres à Malaussène, qui a tout emporté sur son passage. Elle a déraciné les arbres et traîné les voitures sur plusieurs mètres.

Tempête Alex : son passage a provoqué une avalanche de pierres et de boue à Malaussène

MACRON AU CHEVET DES SINISTRES


Beaucoup s'inquiètent pour l'avenir, mais veulent rester malgré tout. L'urgence est le rétablissement des transports ferroviaire et les routes.

Inondations dans le Sud-Est : Emmanuel Macron à la rencontre des sinistrés

LA DIFFICILE RECHERCHE DES DISPARUS


Au Sud de Breil-sur-Roya, des gendarmes de la brigade nautique des Alpes-Maritimes ont retrouvé un corps au milieu de décombres. Une découverte toujours difficile pour ces plongeurs, qui ont su garder leur sang-froid.

Intempéries dans les Alpes-Maritimes : la difficile recherche des disparus

17 PERSONNES SAUVÉES GRACE A UN SEUL HOMME


C'est un héros modeste : vendredi dernier au plus fort des intempéries, l'adjudant David Garcia a aidé un groupe de personnes en danger, juste avant l'effondrement imminent d'une route.

MACRON DANS LE 20H DE TF1 : "RASSURER LES FAMILLES"


"Pour que les écoliers retrouvent leurs établissements, il faut d'abord stabiliser les routes, et les écoles. A Breil, par exemple, le collège a permis d'accueillir des blessés. Dans un premier temps, on va répartir les enfants et rassurer les familles qui veulent rester dans les vallées", a insisté le chef de l'Etat. 

MACRON DANS LE 20H DE TF1


Vous pouvez réécouter l'intervention du chef de l'Etat dans le 20H de TF1, depuis Saint-Martin-Vésubie.

MACRON DANS LE 20H DE TF1 : "NE PAS RECONSTRUIRE A L'IDENTIQUE"


"On ne va pas pouvoir reconstruire de la même manière et on va devoir prévenir ces risques. Pourquoi Nice n'a-t-elle pas été inondée comme il y a 25 ans ? Des travaux d'aménagement ont été faits, c'est ce travail qu'il faut poursuivre. Dans la vallée de la Vésubie, dans la Roya, il va falloir que des habitants évacuent leurs maisons, et celles qui ont disparu ne pourront pas être reconstruites à l'identique. Il faut penser l'aménagement de notre pays différemment", a souligné le chef de l'Etat.

MACRON DANS LE 20H DE TF1 : "UNE AIDE MASSIVE"


"A Saint-Martin-Vésubie, où nous sommes, un travail extraordinaire a déjà été fait. Des accès ont rouverts, mais ce qui va prendre du temps c'est de reconstruire, de rebâtir les routes, les ponts, les habitations, et donc nous en avons pour des mois tous ensemble", a souligné le chef de l'Etat, insistant sur la mobilisation de tous. "La Nation a fait bloc", a-t-il dit.


"On va déployer sans compter pour recréer les accès. On a pris en trois jours l'arrêté de catastrophe naturelle, c'est un record. Puis, dans les prochains jours, l''Etat va enclencher 100 millions d'euros, et va ensuite investir plusieurs centaines de millions d'euros. Mais c'est impossible pour le moment d'avoir un vrai chiffrage. En tout cas, l'aide sera massive. La priorité c'est d'aller vite. Il faut aussi aider ceux qui vont reconstruire, grâce au fonds Barnier. Ils seront soutenus jusqu'à 80%. Le soutien de la Nation sera là", a dit le chef de l'Etat.

MACRON DANS LE 20H DE TF1 : "PENSEES POUR LES VICTIMES"


"Je veux d'abord avoir une pensée pour toutes les familles des victimes. La tempête Alex a traversé le pays : le Finistère et le Morbihan ont été durement touchés et comptent une victime, le Var également, et les Alpes-Maritimes, cruellement touchées par ces inondations avec d'ores-et-déjà 5 victimes retrouvées, et qui vivent dans l'angoisse et le traumatisme humain. C'est aussi la solitude et l'isolement de certaines vallées et nous avons eu des Françaises et des Français d'un courage inouï. Ce n'est pas demain que l'on retrouvera le visage d'avant", a déclaré le chef de l'Etat dans le 20H de TF1, depuis Saint-Martin-Vésubie.


"Dans quatre à cinq semaines, le train pourra recommencer à fonctionner. Et pour que la route fonctionne, Il va falloir aussi reconstruire des viaducs, cela prendra des mois pour retrouver les accès d'avant dans ces vallées enclavées", a-t-il poursuivi, ajoutant que dans les prochaines semaines des choses vont pouvoir être réaménagées, "au-delà des hélicoptères".

Urgent

MACRON AU 20H DE TF1 et sur LCI


Le chef de l'Etat, qui se trouve à Saint-Martin-Vésubie, est l'invité de TF1. A suivre en direct sur notre site, dans la vidéo en-tête de cet article.

TROISIEME ETAPE : SAINT-MARTIN-VESUBIE


Après Breil-sur-Roya, Emmanuel Macron est arrivé à Saint-Martin-Vésubie, dernière étape de sa visite dans les Alpes-Maritimes, où il s'entretient avec la population. Depuis cette commune sinistrée, il interviendra dans le 20H de TF1.

Urgent

LOURD BILAN HUMAIN


Le bilan s'est alourdi et atteint 5 morts et 7 disparus après les crues dans les Alpes-Maritimes, annonce Emmanuel Macron, depuis Breil-sur-Roya, une des communes les plus touchées. Les autorités évoquaient jusqu'à maintenant 4 morts, 8 disparus et 13 "supposés disparus" dans ces intempéries, qui ont fait aussi deux morts en Italie, dans le Val d'Aoste et le Piémont. 


"Le bilan humain est lourd et je veux, avant toute chose, avoir une pensée pour les familles des victimes", a déclaré le chef de l'Etat.

Urgent

"BATIR UN FONDS D'URGENCE 06", ANNONCE EMMANUEL MACRON


"Deuxième point, il va falloir reconstruire très vite, et bâtir tous ensemble ce fonds d'urgence 06, que nous allons abonder. L'Etat va enclencher dans les prochains jours 100 millions d'euros, puis des centaines de millions ensuite, et le préfet va organiser un tour de table des financeurs. Mais l'Etat prendra ses responsabilités, et nous mobiliserons aussi des financements européens. Nous allons très clairement investir sur ce fonds", a promis le chef de l'Etat.


"Nous aurons à reconstruire différemment, de manière résiliente et durable, en limitant l'artificialisation au maximum, en améliorant la préservation des espaces naturels, pour prévenir des événements comme celui que nous venons de vivre", a-t-il souligné.


"Dans ce contexte, nous allons aussi mettre en oeuvre des équipes de soutien et d'action sociale, mais aussi des psychologues, qui iront se projeter dans des lieux moins faciles d'accès, pour aider les populations à répondre à toutes les difficultés du quotidien, la scolarisation des enfants, les sujets sanitaires, des documents administratifs à remplir... Nous apporterons aussi une aide aux particuliers qui veulent reconstruire, avec le fonds Barnier. 50 millions d'euros sont déjà mobilisés dans ce fonds pour prendre en charge jusqu'à 80% des coûts des reconstructions des maisons.", a indiqué le chef de l'Etat.

Urgent

"JE VEUX REMERCIER CEUX QUI SE SONT MOBILISES", DECLARE EMMANUEL MACRON A BREIL-SUR-ROYA


"Je veux remercier l'ensemble de celles et ceux qui se sont mobilisés : nos sapeurs-pompiers, remarquables, et dont nous déplorons la disparition de deux d'entre eux ; nos gendarmes, fortement mobilisés (jusqu'à 500 dans le département), avec un courage extraordinaire ; nos militaires, déployés ces derniers jours ; l'ensemble des collectivités territoriales, dont tous les services ont été mobilisés, et qui ont été au contact tout de suite ; et bien sûr nos citoyens, cette véritable chaîne humaine qui s'est constituée durant de longues heures", a déclaré le chef de l'Etat.


"Tout ce qui s'est fait dans ces heures, c'est une mobilisation collective absolument remarquable, beaucoup de courage et de solidarité. Ceci va se poursuivre avec notamment la recherche des disparus, la reconstruction des voies routières, le réacheminement de l'eau, de l'électricité et de la téléphonie. Ensuite, il y aura à remettre en ordre de marche les hôpitaux, les écoles...", a-t-il ajouté.


"Pour ce faire, plusieurs décisions ont été prises. D'abord l'arrêté de catastrophe naturelle, qui classe 55 communes, sera publié jeudi au Journal officiel, et va permettre de manière rapide, simple et efficace de déployer toutes les aides nécessaires, et de déclencher les procédures administratives pour que l'indemnisation des collectivités, des particuliers, des professionnels puissent se faire", a-t-il poursuivi.

MACRON FACE AU MAIRE DE BREIL-SUR-ROYA


"Ce qui a été vraiment difficile, c’était les premières 24 heures. On n'a pas vu d’hélicoptère arriver avant de très longues heures. On s’est vraiment senti abandonné",  a déploré Sébastien Olharan, le maire de cette petite municipalité de 2200 habitants située dans la vallée de la Roya.


"Dès que le jour s’est pointé, on a attendu les hélicoptères. Il a fallu du temps pour déployer les moyens. C’est malheureux qu’on doive compter sur la SNCF pour avoir des petites bouteilles d’eau à offrir à la population, on a attendu 3 jours pour avoir du réseau téléphonique", a-t-il poursuivi, ajoutant avaoir été très vite en situation de pénurie, côté carburant.

UN TER REAMENAGE POUR TRANSPORTER DES MARCHANDISES


La SNCF a "désossé" un TER pour le transformer en train de marchandises, afin d'acheminer des secours dans la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes). 

Tempête Alex : un TER désossé pour charger du matériel vers les zones sinistrées

SOLIDARITE


Collecte physique, cagnotte en ligne et groupe d'entraide sur Facebook : la solidarité s'organise dans les Alpes-Maritimes dévastées par la tempête Alex. Le groupe Nice-Matin lance un appel à toutes les bonnes volontés.  

Tempête Alex : voici comment aider les sinistrés des Alpes-Maritimes

DEUXIEME ETAPE : BREIL-SUR-ROYA


Après avoir rencontré les sinistrés dans le village de Tende, Emmanuel Macron est arrivé à Breil-sur-Roya, à la frontière italienne, où la population "manque de tout", selon son maire.

FACE A FACE


Le président de la République a salué mercredi le maire de Tende. Jean-Pierre Vassalo dit que ses administrés ont vécu "dans une misère noire" pendant les 48 heures qui ont suivi les intempéries.

Tempête Alex : face à Macron, le maire de Tende salue "la machine France qui se met en route"

L'EMOTION DES HABITANTS DE TENDE


"C'est dur. On a évacué beaucoup de papis et de mamies", une habitante de Tende craque face à Emmanuel Macron. "Il ne faut surtout pas nous oublier. On a eu la sensation d'être oublié pendant 48 heures. C'est très dur ; il y a des gens qui ont tout perdu", a-t-elle poursuivi.


"On sera là" : mettant la main sur l'épaule d'habitants éprouvés et parfois en larmes, le président Emmanuel Macron a assuré mercredi que l'Etat mettra les moyens pour la reconstruction des zones dévastées par les crues du 2 octobre dans les Alpes-Maritimes.

DES ENFANTS ENCORE SOUS LE CHOC


Après le passage de la tempête Alex, de nombreux établissements scolaires des Alpes-Maritimes restent fermés. Le JT de TF1 est allé à la rencontre d'enfants du village de Saint-Sauveur-sur-Tinée.

Tempête Alex : les enfants des villages sinistrés marqués par ce qu'ils ont vécu

DEGATS CONSIDERABLES A SAINT-MARTIN-VESUBIE 


Alors qu'Emmanuel Macron va se rendre en fin d'après-midi à Saint-Martin-Vésubie, les dégâts engendrés par la tempête Alex sont considérables. Les dons pour les sinistrés commencent à arriver dans la région.

Inondations dans les Alpes-Maritimes : les besoins immenses des sinistrés à Saint-Martin-Vésubie

LES EVACUATIONS SE POURSUIVENT


Après cinq jours d'angoisse, des habitants bloqués ont été évacués par les pompiers ce mercredi, dans les Alpes-Maritimes. Le travail des secouristes se poursuit.

L'évacuation des sinistrés se poursuit dans les Alpes-Maritimes

LES HABITANTS A BOUT DE FORCES


Avec des dégâts matériels et des villages encore isolés, les habitants sont à bout de forces après le passage de la tempête de ce week-end dans les Alpes-Maritimes. Cependant, ils doivent déblayer ce qui peut l'être.

Nettoyer les ravages des inondations : les habitants se retroussent les manches

COUTS HUMAINS ET MATERIELS


Le coût de la reconstruction est estimé à un milliard d'euros, a indiqué le  président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur Renaud Muselier en se basant sur des chiffres du préfet. Et il faudra des mois d'efforts pour reconstruire. Le président du département des Alpes-Maritimes fait le point pour LCI.

Ponts effondrés, routes coupées... Les Alpes-Maritimes face à la très lourde facture de la tempête Alex

MACRON FACE AUX SINISTRES A TENDE


"On a du mal à se projeter dans l'avenir, à continuer à travailler tant que les routes ne sont pas rétablies", raconte une habitante, meurtrie. "Merci infiniment de ce que vous avez fait durant ces heures et ces jours si difficiles", lui a répondu le chef de l'Etat.

DECOUVERTES MORBIDES


Les corps d’environ 150 personnes enterrées dans le cimetière de Tende (Alpes-Maritimes) ont disparu après le passage de la tempête Alex. Emportés par les crues, ils sont peu à peu retrouvés, parfois à des kilomètres de la commune.

Tempête Alex : le cimetière de Tende dévasté, 150 corps emportés par les crues

L'ETAT DE CATASTROPHE NATURELLE PUBLIE JEUDI


Cinq jours après les intempéries qui ont dévasté l'arrière-pays niçois, le gouvernement va déclarer jeudi l'état de catastrophe naturelle pour les 55 communes concernées. Garanties, délais, franchise... qu'implique ce statut encadré par la loi ? 

Tempête dans les Alpes-Maritimes : ce que l'état de catastrophe naturelle change pour les sinistrés

MACRON FACE AU MAIRE DE A TENDE


Dès son arrivée à Tende, le chef de l'Etat s'est entretenu avec le maire de la commune sinistrée. La voix nouée, Jean-Pierre Vassallo a raconté au président le désastre vécu par les 2.000 habitants lors des pluies torrentielles : "Le vendredi soir, c'était le cauchemar, les maisons tombaient les unes après les autres, on a évacué l'Ehpad, avec le personnel soignant, les pompiers, on a fait un véritable miracle". 

ACTE HEROIQUE


L'adjudant David Garcia, qu'Emmanuel Macron a tenu à rencontrer, et la policière municipale Audrey Andrieu ont fait preuve d'un sang froid incroyable lors du passage dévastateur de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes. Tous deux ont pu sauver et mettre à l'abri in extremis 17 personnes avant qu'une route ne s'effondre.

Il a sauvé 17 personnes piègées par les intempéries : l’adjudant David Garcia raconte

LARCHER DEMANDE UNE AIDE D'URGENCE A L'UE


Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) a saisi mardi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, pour demander une aide d'urgence de l'Union européenne pour les sinistrés du haut-pays niçois. "Cet appel hors des chemins formels est guidé par l'urgence. Il procède de la vision d'une Europe proche des citoyens, sensible à leur désarroi, d'une Europe qui tire sa vitalité et sa force des territoires", a indiqué M. Larcher dans un communiqué publié mercredi.

HOMMAGE

A Tende, le président rencontre des pompiers devant la caserne, particulièrement actifs ces derniers jours. "Merci de votre mobilisation à tous. Merci d'être là, même si je sais que vous avez le cœur gros", déclare le chef de l'Etat. Nouvelle conversation, juste à côté, avec les gendarmes, d'où il ressort que le désenclavement interviendra grâce à une coopération avec les autorités italiennes.

EMMANUEL MACRON DANS TROIS VILLAGES MEURTRIS


Le président de la République se rend ce mercredi sur les lieux les plus touchés par le passage de la tempête Alex. Suivez cette visite dans la vidéo en tête de cet article ou en cliquant ici . Première étape, Tende, village dévasté. Il restera dans la vallée de la Roya en se rendant ensuite à Breil-sur-Roya, avant de bifurquer en début de soirée à Saint-Martin-Vésubie, dans la Vallée de Vésubie. C'est là qu'il accordera une interview à TF1 et France 2 avant de rejoindre le centre opérationnel départemental (COD).

AGRICULTEURS

120 agriculteurs ont été diversement affectés par la tempête Alex, dont "une vingtaine qui ont des besoins urgents", a indiqué à l'AFP le président de la Chambre d'agriculture des Alpes-Maritimes, Michel Dessus. "Beaucoup n'ont pas les moyens de descendre" de leur exploitation, qui se situent généralement dans des enclaves en hauteur, et accessibles par des routes uniques fortement endommagées par les intempéries et impraticables. 


Au-delà des besoins matériels, en nourriture et en eau, l'impact psychologique de la tempête est dévastatrice pour ces éleveurs, qui recherchent toujours pour certains leurs animaux, emportés par les vents et les flots. Et quand ils n'arpentent pas les montagnes pour retrouver leurs bêtes, ils réfléchissent à des solutions pour les abriter. "Il y a aussi une grande détresse psychologique... ça pleure. Ils sont dans des états...", s'inquiète le représentant qui les contacte régulièrement par téléphone. 

Urgent

PROMESSE


Le président français Emmanuel Macron a promis que la Nation "sera présente dans la durée" pour aider les sinistrés des intempéries exceptionnelles 


"La Nation sera là, présente, dans la durée. Car la Nation n'abandonne aucun de ses territoires, aucun de ses enfants", a écrit le chef de l'Etat dans un message sur Facebook.


"Une tempête d'une ampleur sans précédent a ravagé plusieurs de vos villages et fauché des vies. Je m'incline devant la douleur des familles et des proches des victimes", a écrit le président en louant les efforts des secours pour retrouver les disparus et aider au ravitaillement des villages encore largement coupés du monde. 


"Pleinement mobilisé dans l'urgence, l'Etat le restera demain, dans la phase de reconstruction. J'en prends l'engagement", a insisté M. Macron.


Le président se rendra sur place cet après-midi. Un déplacement à suivre en direct sur LCI à 14h.

5 COMMUNES TOUJOURS ISOLÉES


Selon Cécilia Sotto, première adjointe au maire de Fontan, a fait le point sur la situation ce mercredi matin.

REPORTAGE


Fontan est coupé du monde. Notre équipe a réussi à atteindre le village.

AVENIR


Combien de temps faudra-t-il pour tout reconstruire ? On fait le point.

ANIMAUX


Sept loups noirs ont disparu d'un parc animalier. Ils ne représentent aucun danger pour l'homme.

A la recherche des loups Alpha dans la nature depuis la tempête Alex

LES POMPIERS EN PREMIÈRE LIGNE


Parmi la vingtaine de disparus après les intempéries ayant frappé le sud-est de la France vendredi dernier, figurent deux pompiers de Bollène-Vésubie, dont les cas suscitent la plus grande inquiétude. 

Pompiers disparus lors du passage de la tempête Alex : l'émotion de tout un village... et de leurs collègues

REPORTAGE DANS LA VALLÉE DE LA TINÉE 


Comme celle de la Roya et de la Vésubie, la vallée de la Tinée a été gravement touchée par les intempéries. Les habitants de ces communes dévastées, où tous les réseaux d'accès, d'eau, d'électricité, tentent de rester optimistes et de s'organiser. 

LE VILLAGE DE TENDE N'EST ACCESSIBLE QU'A PIEDS


Malgré les efforts déployés plusieurs villages restent inaccessibles par la route dans les Alpes Maritimes. Certains bénévoles n'hésitent pas à marcher pendant 5 ou 6h pour ravitailler le village de Tende. Avec des sacs à dos, valises, ils passent par la voie ferrée, seule solution pour rejoindre les habitants isolés. Des bouteilles d'eau et de la nourriture arrivent également toute la journée par hélicoptère.

BILAN QUOTIDIEN


Quatre jours après les crues exceptionnelles qui ont dévasté l'arrière-pays niçois, quatre villages sont toujours coupés du monde : Fontan, Saorge, Tende et la Brigue. Selon nos informations, 12 hélicoptères sont toujours présents dans le département, et ont permis la mise en sécurité de 663 personnes.


Le bilan est toujours de deux personnes décédées à Saint-Martin-Vésubie, une personne décédée à Lantosque et une autre retrouvée décédée au niveau du pont de la Manda à Colomars. Huit personnes sont par ailleurs toujours portées disparues et 13 autres sont supposées l'être. 

Infos précédentes

Quelques jours après l'épisode météorologique extrême qui a frappé l'arrière-pays niçois, Emmanuel Macron est venu témoigner de sa solidarité dans la région. Particulièrement sinistrée (on parle d'un milliard d'euros de dégâts), la région déplore également plusieurs morts et de nombreux disparus. Les routes, les exploitations agricoles et les maisons des particuliers ont essuyé les crues et les pointes de vent, rendant nécessaire la déclaration de l'état de catastrophe naturelle par le président Macron, en visite mercredi 7 octobre sur ces territoires meurtris.

Toute l'info sur

Tempête Alex : la désolation dans les Alpes-Maritimes

Tempête Alex dans les Alpes-Maritimes : recherches, bilan... les dernières infos

Suivez toutes les informations sur les conséquences de la tempête Alex dans le live ci-dessus

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent