Abandon des animaux : le film choc de Maïwenn pour 30 millions d'amis

Capture du clip "Les Innocents", réalisés par Maïwenn pour la Fondation 30 millions d'amis.

ANIMAUX - Afin de soutenir sa campagne de lutte contre les abandons d'animaux de compagnie, la Fondation 30 millions d'amis a dévoilé ce lundi 28 septembre une vidéo réalisée par la réalisatrice Maïwenn. Le film dépeint le procès d'un chien pour dénoncer les euthanasies.

Tous les éléments y sont : la sonnerie de début d’audience, le dessinateur portraitiste, le coup de marteau à l’annonce du verdict. Ce lundi 28 septembre, la Fondation 30 millions d’amis a lancé sa campagne contre l’abandon et dévoilé un clip réalisé par Maïwenn. Une vidéo d’un peu moins de deux minutes axée sur un slogan choc : "En France, la peine de mort n’existe plus. Sauf pour les innocents."

Pour mieux dénoncer les euthanasies des chats et chiens délaissés, la réalisatrice de Polisse, Mon Roi et Le Bal des actrices a choisi de mettre en scène le procès d’un chien. Dans le box des accusés, le voilà reconnu coupable d’ "avoir été fidèle à [sa] famille pendant sept ans", "donné toute [son] affection sans rien attendre en retour" ou encore "joué pendant des heures avec les enfants". Le film s’achève alors sur une condamnation à la peine capitale, abolie en France en 1981.

Un parallèle au cœur de la campagne de l’association. "Faute de place dans les refuges, les animaux amenés en fourrière et non réclamés par leur maître à l’issue du délai légal de garde de huit jours, risquent la mort", rappelle la Fondation dans un communiqué. "L’euthanasie, censée constituer un "dernier recours", concerne, dans les faits, de trop nombreux innocents", dénonce-t-elle. Dans le cadre de son opération "Agir pour l’adoption", ses adhérents doivent livrer ce mardi deux millions de repas, à destination de 131 refuges en difficulté financière.

Parmi les pistes d’action privilégiées par les défenseurs de la cause animale : l’interdiction, en amont, de vente d’animaux "dans les animaleries ou par petites annonces". "Chaque abandon est, dans la majorité des cas, la résultante d’une mauvaise acquisition ou d’un acte irréfléchi", estime le communiqué. "Acheté sur un coup de cœur, derrière la vitrine d’une animalerie ou en quelques clics sur le web, le chien ou le chat risque de se retrouver abandonné quelques semaines plus tard, devenu trop encombrant". Selon l’association, ce sort concerne 100.000 chiens et chats tous les ans. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.