SNCF : 100 euros d'amende pour un malvoyant de 82 ans qui n'a pas réussi à acheter son billet

Population
INSOLITE - Un ancien curé s'est retrouvé dans une situation kafkaïenne. Faute d'un accueil physique en gare, il n'a pas pu acheter son billet de train. Il prévient le contrôleur du TER, qui lui inflige une amende.

Personne au guichet et un automate sur lequel il n'arrive pas à lire. Lucien Converset, 82 ans, s'est retrouvé dans une fâcheuse position le mois passé, raconte Le Parisien dans son édition de lundi.  


L'ancien curé voulait rentrer chez lui, après avoir participé à une manifestation de soutien à la SNCF. Mais étant malvoyant et ayant besoin d'une assistance pour réserver son billet, il n'a pu prendre le précieux sésame de 3,50 euros pour le TER reliant Dole à Ranchot. Il décide malgré tout d'embarquer et d'expliquer au contrôleur sa situation. Rien n'y fait. Sa bonne volonté, le manque d'accueil physique en gare, l’absence de borne à destination des personnes malvoyantes... Rien. Le contrôleur le verbalise de 50 euros pour absence de titre de transport. 

Un besoin de contact humain

Et il n'est pas au bout de sa peine. Comme il refuse de payer dans l'immédiat, l'amende est majorée. Et à la descente du train, il se retrouve avec une facture de 100 euros à régler pour un trajet de 20 km. Sans ordinateur, ni smartphone, il achetait toujours ses billets en gare. Mais avec la suppression des guichets et des contrôleurs permanents, il s'est retrouvé dans une impasse. "En quoi devrais-je rester confiné chez moi et me priver de ma liberté de me déplacer ? ", raconte-t-il à L'Est républicain


Depuis, il tente de se battre avec le soutien de l’ancienne vice-présidente EELV de la Région Franche-Comté, Antoinette Gillet. Il a même écrit au président de la SNCF, Guillaume Pépy. "Au-delà des personnes âgées, handicapées ou malvoyantes, je pense à toutes celles qui ne savent ni lire ni écrire et qui ont besoin d’un contact humain pour effectuer cette formalité d’achat d’un ticket et d’aide à préparer un voyage ".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter