Feux de forêt : sur LCI, l'appel d'un commandant des pompiers à la vigilance et au civisme

Feux de forêt : sur LCI, l'appel d'un commandant des pompiers à la vigilance et au civisme
Population

ALERTE INCENDIE - Plusieurs incendies se sont déclarés ces derniers jours en Ardèche, dans le Gard et les Pyrénées Orientales. Après des semaines sans pluie et avant de nouvelles fortes chaleurs, le porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers appelle à la plus grande vigilance.

Après l'incendie d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques) - dont l'origine humaine est aujourd'hui attestée - les départements de l'Ardèche et du Gard ont été eux aussi victimes de feux de forêts. En tout, 265 hectares sont partis en fumée en Métropole. Et la situation est toujours en cours : d'après les informations du commandant Frédéric Portet, porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et conseiller pour les feux de forêts au Sdis 95 (Val-d'Oise), onze incendies sont toujours actifs, cinq sont maîtrisés et six encore en phase de surveillance, dont ceux du Gard et de l'Ardèche.

Lire aussi

"Nous sommes en phase de vigilance", indique le pompier à LCI. La sécheresse et la chaleur sont des facteurs aggravants. "La météo sera plutôt défavorable aujourd'hui, prévient Frédéric Portet, avec un mistral et une tramontane qui vont se lever avec des vitesses attendues de 70 km/h".  Des températures caniculaires sont encore attendues ce dimanche sur l'Ardèche et la Drôme et une nouvelle vague de chaleur est attendue à partir du milieu de semaine. "Le vent est vraiment le pire ennemi des sapeurs-pompiers. La propagation de l'incendie est proportionnelle à la vitesse du vent. Quand on a des vitesses élevées, nous sommes très attentifs à toute reprise de feu ou à la nouvelle éclosion d'incendie." 

Une entraide de tous les instants

Quand des feux importants se déclarent, le Sdis (Service départemental d'incendie et de secours) du département concerné est immédiatement épaulé grâce à une coordination des moyens à l’échelle régionale, voir nationale, notamment pour l'utilisation du dispositif aérien. "Cette nuit, les sapeurs-pompiers de l'Ardèche et du Gard ont été renforcés par des moyens extra-départementaux et ont pu traiter un certain nombre de reprises de feu tout au long de la nuit", détaille ainsi Frédéric Portet.

90% des incendies sont d'origine humaine

"C'est le comportement des populations qui va nous aider à éviter ces catastrophes humaines et matérielles". Le commandant  rappelle ainsi que la moindre imprudence peut avoir de lourdes conséquences. Des gestes anodins peuvent se révéler dévastateurs. "Il est nécessaire que la population comprenne que jeter son mégot de cigarette par la fenêtre en bordure de route peut générer des catastrophes. Faire des barbecues en forêt alors que la sécheresse et la chaleur sont importantes va favoriser indéniablement le risque d'incendie". 

90 % des départs de feux sont d’origine anthropique et la moitié d'entre eux est due à des imprudences et des comportements dangereux. Le ministère de la Transition écologique estime que la moitié des feux de forêt en France pourrait être évités par la seule observation des gestes de prudence. Frédéric Portet demande à "respecter les consignes des autorités" et d'éviter les zones où le risque d'incendie est le plus élevé. D'après les chiffres du ministère, en moyenne 4.000 feux incendient 11.000 ha de forêt par an pour la seule France métropolitaine.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent