Frontières rouvertes : dans quel pays pouvez-vous désormais vous rendre ? Une application peut vous aider

La plupart des pays de l'Union européenne et de l'espace Schengen ont rouvert leurs frontières à partir de ce lundi. Mais de nombreuses restrictions sont encore en vigueur.
Population

CARTE - Les Français peuvent désormais se rendre dans la plupart des pays de l'Union européenne mais attention, de nombreuses restrictions existent encore. L'UE a mis en place une application spécifique pour vous aider à choisir votre destination.

Les frontières ont rouvert. Il est désormais possible pour les Français de se rendre chez leurs voisins européens sans subir de contrôle ou de quatorzaine. Enfin presque tous leurs voisins. L'Union européenne a mis en ligne une application permettant de connaître précisément ce qui est autorisé ou ce qui ne l'est pas encore. Son nom : reopen.europa.eu. Voici en détail les pays où il est possible d'aller. Et ceux où il faut encore s'attendre à des restrictions. 

La fermeture était provisoirement devenue le principe et l'ouverture l'exception en matière de frontières. Depuis ce lundi 15 juin, le paradigme s'inverse notamment en Europe. Le site du ministère des affaires étrangères précise ainsi que "la France a levé le 15 juin l’ensemble des restrictions de circulation à ses frontières intérieures européennes (terrestres, aériennes et maritimes)." Sont concernées les "personnes en provenance des pays de l’espace européen : États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican".  Suède et Luxembourg n'ont eux jamais véritablement imposé de restrictions vis à vis des ressortissants étrangers. 

Dans tous ces cas là, il n'existe plus aucune restriction (quatorzaine notamment) pour pouvoir rentrer sur le territoire français de la part de ces ressortissants, ou pour les Français qui voudraient voyager vers ces pays. Athènes, dont l'économie repose en grande partie sur le tourisme, va même  plus loin et invite les voyageurs de plusieurs régions hors UE - comme  l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, la Chine. La Grèce impose tout de même jusqu'au 30 juin un test à tous les arrivants, et à rester confiné quatorze jours en cas de positivité. "Les procédures sont bien organisées. Nous avons tous été testés et jusqu'aux résultats, on doit rester à la maison pendant 24 heures", explique Yohan, un touriste français au JT de 20 heures de TF1.

Autre pays pressé de sauver sa saison touristique, la Croatie avait rouvert  ses frontières aux citoyens européens - et donc français - dès jeudi, et la Pologne samedi.

En vidéo

Réouverture des frontières : les Français se pressent en Belgique pour faire leurs courses

Pas de réouverture sans condition avec l'Espagne et le Royaume-Uni

En revanche, certains états européens ont décidé de procéder à une réouverture plus modérée ou progressive. Le site du ministère des affaires étrangères mentionne deux pays pour lesquels les règles demeurent spéciales : l'Espagne et le Royaume-Uni. Pour entrer dans ces deux pays, les voyageurs français devront se soumettre à une quatorzaine. Par réciprocité, les ressortissants espagnols et anglais devront eux-aussi se placer en quatorzaine pour entrer en France. Pour l'Espagne,  les restrictions de circulation liées au COVID-19 ont cours jusqu'au 21 juin 2020 pour les Français et les autres pays de l'UE à l'exception du Portugal.  A noter que des accords particuliers doivent permettre à 1500 ressortissants allemands de se rendre aux Baléares avant le 21 juin. 

Danemark, Finlande, République Tchèque... attention aux restrictions

En Europe, certains autres pays maintiennent un régime spécial. Certains gardent effectivement une quatorzaine pour les étrangers, y compris venant de France (Irlande, Roumanie). D'autres continuent d'interdire l'arrivée de certains pays incluant la France (Slovénie, Danemark, Malte) avec cependant des exceptions. Pour certains autres pays, l'entrée de voyageurs étrangers, notamment venant de France, reste interdite sauf strictes exceptions (République Tchèque) ou demande expresse (Chypre, Hongrie). La Finlande précise enfin qu'elle maintient un "contrôle aux frontières". Pour connaître les détails précis et mis à jour, consultez l'application mise en ligne par l'Union européenne en cliquant ici. 

Quid des autres des pays en dehors de l'espace Schengen

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

"La France procédera à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen" à partir du 1er juillet selon le ministère des affaires étrangères. D'ici là, "il est conseillé de différer [...] tout voyage ou déplacement hors de l’espace européen". De toutes façons de nombreux pays du globe, certains encore très touchés par la pandémie, maintiennent des restrictions voire interdictions très importantes vis à vis des voyageurs étrangers. Par exemple, les Etats-Unis interdisent l'entrée de toute personne en provenance de l'espace Schengen. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent