Garde d'enfant : comment les entreprises peuvent aider leurs salariés

Garde d'enfant : comment les entreprises peuvent aider leurs salariés

EMPLOI - Que faire si l'école ferme à cause d'un cas de coronavirus ? Alors que la crise sanitaire donne des sueurs froides à de nombreux parents, le gouvernement planche sur une aide pour faciliter la garde des enfants. En attendant, certaines entreprises facilitent les démarches pour leurs salariés.

Alors que la rentrée semble encore incertaine, avec des écoles ou des classes qui risquent de fermer, beaucoup de parents cherchent encore une solution de garde. Et l'on sait que trouver une crèche, une assistante maternelle ou encore une nounou à domicile est parfois un véritable casse-tête. Pour autant, il faut savoir que certaines entreprises prévoient des aides permettant de financer la garde des enfants. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Plusieurs avantages

Chez le fournisseur de gaz et d'électricité Engie, un accord a ainsi été signé avec une agence d'aides à domicile pour épauler les salariés qui seraient en difficulté. Et cela génère plusieurs avantages : "L'entreprise prend en charge l'abonnement. Par contre, je reste l'employeur de la personne sélectionnée, puisque c'est de l'emploi à domicile. Ça a été une connexion très facile, avec la disponibilité immédiate de profils", explique Valérie Sok, salariée de ce groupe industriel, dans le reportage du JT de 20H de TF1 en tête de cet article.

Il faut dire qu'en ces temps de Covid, la crèche d'entreprise ne suffit plus car les familles préfèrent privilégier les modes de garde individuels à la maison. Même si ce service de mise en relation avec des nounous a un coût, 5.000 euros par mois, cette dépense est jugée utile. "Nous avons démarré en mars, la plateforme a été opérationnelle début avril, et aujourd'hui on a un peu plus de 1.000 collaborateurs en France qui se sont connectés, avec un pic pour la rentrée scolaire", souligne Rachel Compain,  directrice des ressources humaines chez Engie.

La société de services à domicile Yoopies est l'une de ces plateformes payée par les entreprises. L'agence s'occupe de toutes les démarches administratives, c'est moins de stress pour les employés. "C'est un vrai enjeu pour pouvoir être concentré sur son travail, avec des gardes qui peuvent être beaucoup plus étendues, pas forcément en début ou en fin de journée, mais complètement dans la journée, avec des solutions parfois à la maison en présence des parents", indique Benjamin Suchar, son directeur et fondateur.

Certaines entreprises ont même décidé d'aller plus loin en finançant la moitié ou l'intégralité des frais de garde, même quand les parents sont en télétravail.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Lever le confinement le 15 décembre, ce ne sera pas baisser la garde", souligne Gabriel Attal

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi à 11h par Jean Castex

L'ouverture des stations de ski "impossible" pour les vacances de Noël

Lire et commenter