VIDÉO - Contrôles, attestations... Jean-Baptiste Djebbari détaille l'après-11 mai dans les transports

VIDÉO - Contrôles, attestations...  Jean-Baptiste Djebbari détaille l'après-11 mai dans les transports
Population

DECONFINEMENT - Comment s'organisera le déconfinement dans les transports publics - métros, trains mais aussi avions ? Le secrétaire d'État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, a fait le point sur ce qui est prévu à partir de lundi.

Avec les écoles, c'est l'autre point sensible du déconfinement à partir de ce lundi 11 mai : comment organiser les transports publics pour permettre aux voyageurs de se déplacer à nouveau sans risquer de réactiver l'épidémie ?  Invité du Grand Jury LCI -RTL et Le Figaro, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat aux Transports, a apporté les dernières informations sur les modalités de ce déconfinement dans les transports.

"1000 forces de l'ordre mobilisées"

Plus de 1.000 forces de l'ordre vont être mobilisées pour assurer le flux des voyageurs à partir de ce lundi. "Nous sécuriserons et filtrerons plus de 380 stations et gares partout en France" a expliqué le secrétaire d'Etat. 

Et pourquoi n'y a-t-il "que" 75 % des métros en Ile-de-France ? Jean-Baptiste Djebbari assure que le réseau RATP sera à "100 % à l'horizon fin du mois de mai". Mais hausse du trafic ne doit pas signifier pour autant trop forte affluence : s'il y a plus de 15 % de voyageurs dans les transports, le maximum recommandé, que faire alors ? "L'impératif est la sécurité des Français qui circulent."  "Si nous devons refermer une ligne de métro ou une ligne de bus, nous le ferons." Le dispositif s'adaptera "au fil de l'eau", explique le secrétaire d'Etat. 

Au sujet de l'attestation obligatoire en heure de pointe pour emprunter le réseau RATP, le secrétaire d'Etat explique que "l'idée est d'avoir une période d'accompagnement" les premiers jours. Lundi et mardi, un  "travail de pédagogie" sera d'abord privilégié.  "S'agissant des contrôles, ils seront mis en place à partir de mercredi prochain, le 13. L'idée est d'avoir un mécanisme robuste qui permet d'étaler les heures de pointes", a annoncé Jean-Baptiste Djebbari. "Ceux qui seraient dans une stratégie individuelle" se verront "refuser l'accès des transports en commun".

 Interrogé sur l'installation de caméras à la station Châtelet-Les Halles, à Paris, il assure que "tout ce qui concourt à la sécurité sanitaire, le gouvernement le soutient". 

"Sur le plan du nettoyage", le secrétaire d'Etat a demandé ces derniers jours à la RATP de "faire des efforts", et notamment de désinfecter les locaux et les gares avec un produit virucide. 

Lire aussi

Le port du masque devient obligatoire dans l'ensemble des transports en commun. Jean-Baptiste Djebbari précise que "10 millions de masques" sont prévus "pour accompagner les voyageurs" dans les premiers jours. La mesure sera couplée à la distanciation physique. Les passagers des taxis sont également concernés par les mesures de distanciation et le port du masque y sera recommandé.

Concernant les mesures sanitaires à bord, en plus du port du masque, seul un siège sur deux sera accessible aux passagers dans les métros mais aussi les trains. Et dans les TGV, le service de restauration à bord restera fermé.   

Des coupons de circulation pour monter à bord de certains TER

A partir de lundi, des passagers vont devoir réserver leur trajet de TER à l'avance sur certaines lignes dans plusieurs régions. Ils devront s'équiper d'un 'coupon de circulation' individuel. "La stratégie est simple, explique Jean-Baptiste Djebbari, faire en sorte qu'il y ait le moins de monde possible dans les transports". Ce sera aux élus locaux d'adapter le dispositif en fonction des besoins des territoires, précise-t-il.

Pour en savoir plus sur ce dispositif, cliquez dans le lien ci-dessous. 

Lire aussi

Réouverture d'Orly le 26 juin ? A deux conditions

Concernant Orly, fermé depuis le 31 mars du fait de l’effondrement du trafic aérien, le secrétaire d'Etat n'exclut pas une réouverture à la fin du mois de juin... mais à deux conditions : "que la situation sanitaire s'améliore et continue de s'améliorer et que nous harmonisions les mesures sanitaires avec nos voisins européens". Dans ce cas, et seulement dans ce cas, "nous devrions être en mesure de rouvrir l'aéroport d'Orly le 26 juin". Orly rimant avec vacances, à quelle date des billets d'avion pourront-il être pris ? "Rendez-vous fin mai, début juin pour prendre toutes ces décisions", avance-t-il prudemment

Il est également revenu sur les images de vol Air France où les passagers étaient assis les uns à côté des autres. Si il précise avoir "demandé à Air France de maîtriser son taux de remplissage", il rappelle que "la rentabilité économique" d'un appareil débute à partir de "75% de remplissage." "Il est évident qu’Air France va devoir adapter son modèle." Autre précision, à compter de ce lundi, sur les vols Air France, la température des passagers sera prise et il ne sera pas possible de voyager au-delà de 38 degrés. 

Circulation alternée à Paris ? "Nous n'avons pas retenu ce dispositif"

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Les Français pourraient bien privilégier le vélo pour le déconfinement, pas crainte des transports en commun. Jean-Baptiste Djebbari rappelle qu'Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a mis en place une prime de 50 euros pour toutes les personnes qui souhaiteraient réparer leur bicyclette. Une mesure qui s'inscrit dans le grand plan vélo de 350 millions d'euros sur sept ans. "Nous souhaitons tripler la part du vélo des déplacements", a affirmé le secrétaire d'Etat. 

En revanche, en cas de retour d'un trafic automobile trop important, faudrait-il imposer la circulation alternée dans la capitale comme l'a laissé entendre la maire de Paris Anne Hidalgo ?  "En l'état, nous n'avons pas retenu ce dispositif de la circulation alternée" pour la première semaine, a simplement répondu Jean-Baptiste Djebbari,

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent