Contaminé par le coronavirus, le maire de La Balme exhorte ses administrés à respecter les mesures sanitaires

En Haute-Savoie, six cas de coronavirus ont été confirmés dans la petite commune de La Balme-de-Sillingy. Depuis, le village fonctionne au ralenti. Le maire a ordonné la fermeture de l'ensemble de services municipaux pendant quinze jours.
Population

HAUTE-SAVOIE - François Daviet, maire de La Balme-de-Sillingy, village particulièrement touché par l'épidémie de coronavirus Covid-19, a indiqué dans une vidéo postée sur Facebook qu'il avait lui-même été testé positif. Il suspend sa campagne et enjoint les administrés à respecté les consignes pour éviter la propagation du virus.

"Je vous en prie, ne faites plus la bise, ne serrez plus de mains et déplacez-vous seulement si vous en avez besoin." Dans une vidéo postée samedi sur son compte Facebook, François Daviet, le maire de La Balme-de-Sillingy, a annoncé qu'il avait été testé positif au coronavirus Covid-19 et a enjoint ses administrés à respecter les mesures d'hygiène pour éviter la propagation du virus.

Masque sur le visage, le maire de ce village de Haute-Savoie considéré comme l'un des foyers du virus en France, a précisé qu'il allait être hospitalisé à Annecy "avec 13 autres Balméens et Balméennes déjà infectés", après s'être consacré "pleinement à sa fonction de maire pour gérer cette crise" au cours de la semaine. Les autorités sanitaires avaient fait état jusqu'ici de six personnes contaminées dans cette commune qui fait l'objet de mesures contraignantes des autorités, avec l'interdiction systématique des rassemblements, comme dans l'Oise. 

Lire aussi

Campagne suspendue

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

François Daviet, maire depuis 2008 et candidat à sa succession, va devoir mettre sa campagne en suspens. Son propre frère a également été testé positif. Des messages de soutiens affluaient dimanche sur le compte Facebook de l'édile. "Un maire à la barre, un maire courageux. Reviens nous vite !" lançait notamment un proche. "Ce n'est sûrement pas un petit virus qui va affecter les Bonnie & Clyde du Canton Annecy 1 !" a également réagit Valérie Gonzo-Massol, élue départementale proche du maire de La Balme. 

Avant d'être testé positif, François Daviet s'était rendu au Salon de l'agriculture avec une délégation d'élus de la région. Il y avait notamment rencontré le négociation de l'Union européenne Michel Barnier. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent