Déconfinement à Paris : une vingtaine de rues fermées entre 19h et 22h pour laisser la place aux terrasses de cafés

Déconfinement à Paris : une vingtaine de rues fermées entre 19h et 22h pour laisser la place aux terrasses de cafés
Population

DECONFINEMENT - Pour aider le secteur des bars et restaurants, la municipalité parisienne va autoriser les gérants à élargir leur surface sur la voirie mais avec certaines règles. Une vingtaine de rues et places seront piétonisées.

A partir du 2 juin, le déconfinement pourrait se transformer en véritable casse-tête pour les restaurateurs de région parisienne. La région Ile-de-France, classée "orange" sur la carte des autorités sanitaires, ne pourra pas rouvrir ses cafés, bars et restaurants dans les mêmes conditions que le reste du territoire. Jusqu'au 21 juin, seules les terrasses pourront accueillir les clients, ce qui signifie que ces derniers ne pourront pas prendre un verre à l'intérieur des cafés. Une gageure, notamment pour ceux qui ne bénéficient pas d'une terrasse, ou qui, comme souvent à Paris, possèdent une terrasse trop exiguë.

Pour répondre aux attentes de ces derniers, la mairie de Paris va autoriser les restaurateurs à élargir leur terrasse à compter du 2 juin et pendant six mois mais avec certaines règles : notamment le respect du voisinage, de la propreté et le maintien de l'accessibilité des trottoirs pour les personnes à mobilité réduite.

Lire aussi

"Une période économiquement très difficile"

"On a adopté un plan d'aide des bars et des restaurants pendant au moins six mois", a expliqué Anne Hidalgo ce dimanche au Parisien. "Parmi ces aides, il y a l'occupation de l'espace public. Ca peut etre des trottoirs ou des places de stationnement".

"On est en train de travailler sur un dispositif léger, qui sera opérationnel dès le 2 juin", avait précisé en fin de semaine l'adjointe parisienne au commerce Olivia Polski lors d'une conférence de presse. "La maire de Paris va discuter ce week-end avec les maires d'arrondissements et les professionnels pour présenter ce dispositif avant mardi."

Des rues piétonisées en soirée

Les restaurateurs ne seront pas soumis à une autorisation préalable, comme cela est la règle en matière d'occupation de l'espace public, mais à "un système déclaratif", qu'il suffira de renseigner via le site Paris.fr, a précisé l'adjoint à l'urbanisme Jean-Louis Missika. Ils pourront ainsi "déclarer une portion d'espace public, soit un morceau de trottoir, soit un espace de stationnement", a ajouté l'élu. 

La Ville envisage également de "fermer de façon temporaire certaines voies entre 19 et 22 heures" afin de permettre aux cafés, bars et restaurants d'élargir leur capacité d'accueil. "Ce sera un système extrêmement souple, avec en contrepartie l'engagement des restaurateurs à respecter une charte de bonne conduite", selon Jean-Louis Missika. La profession devra ainsi s'engager à respecter le protocole sanitaire, les circulations piétonnes et les accès pompiers, la quiétude des riverains ainsi que la propreté des rues. 

Pour les terrasses déjà existantes, la limite de 22H ne les concernent pas ce qui , à n'en pas douter, posera sans doute des questions de respect du voisinage. "Il y aura un service de contrôle" promet Anne Hidalgo au Parisien. 

Place des Vosges, Canal de l'Ourcq...

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Quels secteurs pourraient être piétonnisés ? "Nous avons déjà recensé une vingtaine de lieux dans tout Paris", précise Anne Hidalgo au Parisien. Parmi eux : la place des Vosges (IIe et IVe), autour du Carreau du Temple (IIIe), la place Sainte-Marthe (Xe), la rue Lepic (XVIIIe), ou les abords du Canal de l'Ourcq (XIXe). 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent