L'immigration inquiète les Français, qui sont 63% à penser qu'il y a "trop d'étrangers" en France

Population

IMMIGRATION - Selon une étude Ipsos Sopra-Steria pour "Le Monde" publiée lundi 16 septembre, 63% des Français estiment qu'il y a "trop d'étrangers en France". Ils estiment également les immigrés "ne font pas d'effort pour s'intégrer" en France, et sont critiques envers la religion musulmane.

Emmanuel Macron veut s’emparer du sujet migratoire. Lundi soir au pot de rentrée des parlementaires, le président de la République a lancé : "Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder ce sujet en face. (…) La gauche n’a pas voulu regarder ce problème pendant des décennies. Les classes populaires ont donc migré vers l’extrême droite." Car l’immigration préoccupe bel et bien les Français. 

Lire aussi

Selon l’enquête annuelle Ipsos Sopra-Steria pour Le Monde publiée lundi, 64% des sondés ont l’impression "qu’on ne se sent plus chez soi comme avant" (+4 points depuis 2017), et 63% pensent qu’il y a "trop d’étrangers en France" (-3 points). Sur ce dernier point, ils sont 97% à le penser chez les sympathisants du Rassemblement national, 83% du côté des Républicains (42% au PS, 39% à LaREM et 33% à LFI/PCF).

71% des sondés pensent que l'islam veut s'imposer aux autres

Ce sentiment s’accompagne d’une critique sur les modes de vie ; 66% des personnes interrogées estimant que les immigrés "ne font pas d’effort pour s’intégrer" en France (+4 points). L’islam est également très critiqué puisque 71% des sondés pensent que cette religion veut s’imposer aux autres, et seulement 41% jugent la religion musulmane compatible avec les valeurs de la société française (contre 89% pour la religion catholique et 78% pour la religion juive). 46% des sondés estime que "même s’il ne s’agit pas de son message principal, l’islam porte malgré tout en lui des germes de violence et d’intolérance".

Plus globalement, cette étude met en lumière le pessimisme des Français, qui à 73% pensent que la France est en déclin (parmi eux 23% estiment que c’est irréversible). Les sondés expriment également leur méfiance à l’égard des institutions : ils sont 10% à avoir confiance en les partis politiques, 25% en les députés, 23% en les médias, 30% en la présidence de la République, 28% en les syndicats. Seuls les maires (70%) et les petites et moyennes entreprises (81%) ont une bonne image. Enfin la mondialisation fait peur ; 57% des sondés pensent qu’elle est une menace pour la France et 61% estiment que la France doit se protéger du monde d’aujourd’hui.

60% des Français favorables à la PMA pour les couples de femmes homosexuelles

Lire aussi

Concernant les sujets sociétaux qui traversent la vie politique cette rentrée, 65% des sondés approuvent la PMA pour les femmes célibataires, 60% pour les couples de femmes homosexuelles. Ils se préoccupent aussi pour l’environnement : ils sont 51% à penser qu’il faut prendre des mesures pour faire face à l’urgence environnementale, même avec des sacrifices financiers. Ils placent même la protection de l’environnement en tête de leurs préoccupations, devant l’avenir du système social et le pouvoir d’achat.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter