La charpente de Notre-Dame, surnommée "la forêt", un vestige vieux de huit siècles parti en fumée

Un chef d’œuvre de l’architecture gothique s'est embrasé ce lundi 15 avril. Un incendie s'est déclaré sur la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris en fin d'après-midi. Les flammes, impressionnantes, ont ravagé une partie de la toiture du monument.
Population

Toute L'info sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

NOTRE-DAME - La charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été dévastée par l'important incendie qui a ravagé le monument lundi 15 avril. Surnommée "la forêt", entièrement faite de bois, elle avait traversé huit siècles d'histoire.

Elle était surnommée "la forêt". La charpente de Notre-Dame de Paris, selon le porte-parole de la cathédrale, pourrait bien avoir été totalement réduite en cendres dans l'impressionnant incendie qui a ravagé l'édifice religieux, ce lundi 15 avril. Si la flèche, qui s'est effondrée également, datait du 19e siècle, la charpente représente quant à elle de longs siècles d'histoire.

Le site dédié à la cathédrale nous apprend ainsi que cette structure, entièrement construite en poutres de chênes - d'où son surnom de "forêt" - a été mise en place en 1220. Certaines poutres qui la constituaient alors provenaient d'une charpente encore plus ancienne, faite d'arbres abattus entre 1160 et 1170. L'hypothèse d'un premier incendie à cette époque n'est pas exclue. Des travaux d'agrandissement des fenêtres auraient également nécessité la construction d'une nouvelle charpente.

Lire aussi

Un toit en plomb

La charpente du transept a été refaite au 19e siècle, mais toutes les autres parties étaient d'origine. Au total, cette structure s'étendait sur 100 mètres de longueur et 13 mètres de largeur dans la nef. Dans le transept, elle atteignait même 40 mètres de largeur et 10 mètres de hauteur. Au-dessus était posé un toit de plomb. Son poids : 210 tonnes, aujourd'hui parties en fumées. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter