Incendie de l'usine Lubrizol : notre carte du site pour mieux comprendre

Population

Toute L'info sur

L’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen

CARTE - Plus de 5000 tonnes d'hydrocarbures, d'huiles et d'additifs ont brûlé dans la nuit du 25 au 26 septembre sur le site classé Seveso de l'usine Lubrizol à Rouen. La violence du sinistre a totalement détruit plusieurs bâtiments ainsi qu'un site industriel voisin. Voici notre carte pour mieux comprendre l'incendie : quelle zone a été touchée ? Quelle zone est intacte ? et quelle fut la direction du nuage de fumée ?

Il ne reste qu'un amas de tôles et des restes calcinés d'un toit amianté. Au sol, une bouillasse visqueuse faite de résidus d'hydrocarbures et de produits d'extinction d'incendie sont en train d'être pompés. L'usine Lubrizol à Rouen a été défigurée le 26 septembre par le gigantesque incendie qui a dévasté ce site classé Seveso. Pourtant, comme l'indique notre carte, seule une partie des installations ont été détruites. Celles situées le plus à l'Est de ce site gigantesque de 135.000 m². Les entrepôts qui ont brûlé - et où étaient entreposés plus de 5250 tonnes de produits chimiques - sont au nombre de 2 : le hangar 4 et le hangar 5 (cliquez sur la carte).

La carte ci-dessous permet de bien comprendre l'ampleur de la zone touchée par l'incendie. Elle apparaît en jaune et représente une surface approximative de 8700 m².  On distingue également - entre les 2 hangars - des zones de stockage de fûts en plein air. C'est là que sont situés - parmi 1000 fûts, 160 fûts malodorants, contenant notamment du mercaptan - qu'il faudra retraiter sur place (voir la vidéo ci dessus).  

La partie ouest de l'usine - où sont concentrés les sites de production d'huile de moteur, eux, n'ont pas été touchés. 

Cette vue aérienne permet également d'observer que Lubrizol n'est pas le seul site touché : un site industriel limitrophe a également été détruit. Celui de l'entreprise de logistique SCMT (Société commerciale de magasinage et de transports). Deux hangars de cette entreprise sont partis en fumée. 

Si vous ne parvenez pas à lire cette carte, cliquez ici. 

Lire et commenter