Incendie de Notre-Dame de Paris, un an après : où en sont les collectes de dons ?

Incendie de Notre-Dame de Paris, un an après : où en sont les collectes de dons ?

CAGNOTTES - Un an après l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame le 15 avril 2019, les différentes fondations et organismes habilités à recueillir les dons ont collecté plus de 900 millions d'euros.

Un élan de générosité sans pareil. Le 15 avril 2019, il y a un an jour pour jour, un incendie embrasait la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il est environ 18h30 quand le sinistre se déclare à l'intérieur de la charpente. En un rien de temps, les flammes dévorent la "forêt". Peu avant 20h, la célèbre flèche pensée au XIXe siècle par Eugène Viollet-le-Duc, se brise et s'effondre sous son poids, devant des milliers de Parisiens et de touristes, partagés entre tristesse et stupéfaction. Ce n'est que vers 3h45 que le brasier est maîtrisé, laissant la cathédrale, debout mais défigurée, avec pour seul toit sa voûte fragilisée.

Toute l'info sur

Notre-Dame, un an après

Alors que les décombres fument encore, une solidarité spontanée s'organise. Dans la nuit du 15 au 16 avril, la Fondation du patrimoine ouvre une cagnotte en ligne  pour aider à la reconstruction du joyau gothique de l'île de la Cité. Un an après le drame de Notre-Dame, cette collecte de dons a atteint ce mardi 14 avril la somme de 227.817.272 euros, provenant de 236.146 donateurs venant de 140 pays. 

Parmi les donateurs se trouvent 232.452 particuliers français et étrangers, 3694 entreprises françaises et étrangères et 259 collectivités. "À date, 92,7% des dons ou promesses de dons constituent des engagements fermes et définitifs", détaille l'organisme privé indépendant à but non lucratif. Dans son communiqué, la Fondation du patrimoine avance par ailleurs que "38% des dons sont d’ores et déjà encaissés", soit un peu plus de 87 millions d'euros. Le reste des sommes sera "sera échelonné sur la base de versements annuels tout au long des travaux, en fonction des besoins financiers du chantier."

En vidéo

Le chantier de Notre-Dame à l'arrêt, quel risque pour l'édifice ?

902 millions d'euros de promesses de dons

Les 227 millions d'euros annoncés par la Fondation du patrimoine s'intègrent à l'enveloppe des 621,7 millions d'euros de promesses et d'engagements enregistrés en consortium avec la Fondation Notre-Dame (355 millions d'euros), la Fondation de France et le Centre des monuments nationaux (CMN), seuls habilités à collecter les dons pour rebâtir l'édifice. L'Établissement public chiffre au total à 902 millions d'euros les dons et promesses de dons, dont 188,3 millions ont d'ores et déjà été encaissés. L'organisme a reçu en outre 202 millions de la Fondation Bettencourt-Schüller, de L'Oréal et de Téthys. Le ministère a obtenu 8,8 millions (Air Liquide, Crédit Agricole, etc...). Les départements franciliens et la ville de Paris ont promis 70 millions. En tout, 340.000 donateurs du monde entier ont abondé les différentes cagnottes.

Lire aussi

De l'argent que le général Jean-Louis Georgelin, ancien chef d'État-major des armées, nommé par le président Emmanuel Macron pour orchestrer la reconstruction de Notre-Dame de Paris, compte utiliser à bon escient. "Ceux qui se sont permis de dire qu'on avait trop d'argent ont été imprudents", estime-t-il auprès de l'AFP. "Tout me laisse à penser que nous aurons bien besoin de l'argent" pour terminer, en premier lieu, les travaux de consolidation-sécurisation à l'arrêt en raison de la crise du coronavirus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

Déconfinement : les pistes du gouvernement

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

Lire et commenter