Notre-Dame de Paris : que représente un milliard d'euros de dons en terme de budget culturel ?

Population
CHIFFRES - Ce mercredi matin, moins de 48 heures après le terrible incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, un milliard de dons ont déjà été promis pour sa reconstruction. Une somme colossale, identique au budget annuel du ministère de la Culture affecté à la préservation des patrimoines.

La somme fait polémique. Mais les dons récoltés depuis lundi pour aider à la reconstruction de Notre-Dame pourraient encore croître fortement. Ce mercredi à l'issue du Conseil des ministres, le Premier ministre Edouard Philippe a appelé "à la générosité de tous", en France et à l'étranger, et invité les donateurs à se référer aux quatre organismes chargés de la collecte. Aussi, la cagnotte destinée à la cathédrale, déjà à près d'un milliard d'euros, devrait atteindre de nouveaux sommets ces prochains jours. 

Pour mettre en perspective cette somme, LCI s'est intéressé au budget du ministère de la Culture pour l’année 2019. Selon le projet de loi de finances consultable en ligne, il s’élève à 10 milliards d’euros. Mais sur ces 10 milliards, environ un milliard est consacré au patrimoine. Si l’on regarde encore plus précisément ce budget, on remarque que 471 millions sont alloués à la préservation du patrimoine monumental : 326 millions pour l’entretien et la restauration des monuments historiques hors grands projets, et 130 millions d’euros pour la restauration des monuments historiques grands projets. 


"Les moyens consacrés en 2019 aux politiques patrimoniales s’inscrivent dans le cadre de la montée en puissance de la stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine. Combinée au rabaissage des crédits dédiés à l’archéologie mais également au loto du patrimoine, elle permet une augmentation substantielle de l’effort pour les monuments historiques", peut-on lire dans le projet de loi finances 2019 du ministère de la Culture.

50 millions d'euros récoltés par la Mission Stéphane Bern en 2018

Il faut ajouter à ces sommes celles récoltées par les recettes de la Mission Stéphane Bern et le Loto du patrimoine. Selon le site de la Mission Stéphane Bern, 50 millions d’euros ont été récoltés en 2018, affectés à un fonds spécifique de la Fondation du patrimoine. 


Pour mettre en perspective le montant des dons qui affluent depuis lundi, rappelons à combien devaient s’élever les travaux en cours à Notre-Dame. La restauration de la flèche et de sa couverture de plomb ainsi que des statues qui l’entouraient était estimée à 11 millions d’euros, dont 800.000 euros pour les seules statues. Le chœur devait également être restauré, pour un peu plus de sept millions d’euros selon Le Parisien. Au total, le chantier de restauration prévu sur dix ans devait coûter 60 millions d’euros. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter